Du golf sans quitter Montréal

Publié le 18/05/2012 à 09:04, mis à jour le 18/05/2012 à 09:11

Du golf sans quitter Montréal

Publié le 18/05/2012 à 09:04, mis à jour le 18/05/2012 à 09:11

Par Claudine Hébert

Pas besoin de quitter l’île de Montréal pour fouler un parcours de golf exceptionnel avant ou après le travail. La plupart d’entre eux se trouvent à moins de 20 minutes de la porte de votre bureau.  

Le plus impressionnant? Le parcours sud du Club de golf de l’Île de Montréal. Situé à l’extrémité est de l’île, ce splendide terrain vous épargne le coût d’un voyage en Irlande. Bordées de dunes couvertes d’herbes longues, les allées sont criblées de profonds bunkers aux allures de cratères de lune et de monticules qui évoquent le légendaire pays des parcours links de l’autre côté de l’Atlantique. Même les chevreuils peuvent être de la partie. Et bien que le parcours se trouve en bordure de l’autoroute 40, le bruit des voitures est quasi inexistant. Le club dispose également d’un second parcours plus boisé de l’autre côté de l’autoroute. www.cgimgolf.com

Toujours dans l’est, le design mi-links et mi-boisé du Club de golf Métropolitain, à Anjou, demeure une très agréable expérience golfique…même si les raffineries se fondent, au loin, dans le panorama. Les longs cogneurs ont le plaisir d’y trouver le plus long parcours public de la province (7005 verges). Et pour les joueurs aux agendas chargés, un parcours exécutif de 11 trous permet de compléter une partie en moins de 90 minutes.

Les golfeurs qui résident et travaillent dans l’ouest de l’île ne sont pas en reste. Et ils sont même très, très choyés par l’offre de la petite île Bizard. À elle seule, cette destination compte sept parcours de golf qui vous plongent dans le plus champêtre des décors de tout le territoire montréalais. Pourvus d’arbres matures, de petits étangs et lacs ainsi que d’une généreuse faune ailée, ces parcours rappellent les chics terrains de la Caroline du Sud. Certes, l’accès à cinq d’entre eux demeure limité en raison de leur statut de club de golf privé (Royal Montreal et Elmridge). En revanche, les deux parcours du club de golf Saint-Raphaël, qui n’ont rien à envier à leurs voisins, sont ouverts au grand public. L’un d’eux (le parcours no 2) porte d’ailleurs la signature du Québécois d’origine Neil Haworth qui multiplie actuellement les créations golfiques en Asie.  www.golfstraphael.ca

À la une

Commerce en Asie: ne misons pas tout sur la Chine

ANALYSE - Exporter, c’est un peu comme investir à la Bourse : il ne faut pas tout mettre ses œufs dans le même panier.

Michel Letellier, ancré dans la collectivité

Édition du 07 Décembre 2019 | François Normand

PDG DE L’ANNÉE – MOYENNE ENTREPRISE. Michel Letellier est assez unique au Québec.

Voici de quoi sont faits les PDG de l'année «Les Affaires»

04/12/2019 | Catherine Charron

BALADO. Prenez des notes. Qui sait, ça pourrait être vous l'an prochain...