Série Performance ı La double vie d’Antoine L’Estage

Publié le 05/04/2011 à 16:25

Série Performance ı La double vie d’Antoine L’Estage

Publié le 05/04/2011 à 16:25

Par Claudine Hébert

Les hommes qui se laissent dicter la marche à suivre par leur conjointe sans broncher sont rares. Antoine L’Estage, qui s’illustre sur les pistes de rallye avec sa compagne en est un. 

Antoine L’Estage roule à plein régime. L’homme d’affaires de 37 ans est propiétaire de cinq succursales Énergie Cardio (Montréal, Chambly, Saint-Jean-sur-Richelieu et Sherbrooke) avec deux associés et mène en parallèle une fructueuse carrière de pilote de rallye. Il collectionne les victoires partout en Amérique du Nord depuis 2006. En fait, il gagne depuis que Nathalie Richard, sa conjointe, est devenue son copilote.

« Les rallyes sont des courses contre la montre. Je suis en concurrence avec des pilotes professionnels qui se consacrent à temps plein à ce sport », souligne le propriétaire de gym, qui profite de ses visites quotidiennes à ses succursales pour s’entraîner. Il maintient sa condition physique grâce au vélo de montagne, au hockey et à la course à pied. Être en forme est essentiel pour réussir en course automobile et pour résister au stress et à la force G lors des courses.

 

Week-end de course

Une fois par mois, le temps d’un long week-end – du mercredi au dimanche – Antoine L’Estage et Nathalie Richard, adjointe dans un bureau de planification financière, prennent congé et revêtent leur combinaison de pilotes automobiles.

Que ce soit au Michigan ou en Gaspésie, en Ontario ou en Californie, les rallyes ont lieu sur des routes fermées au public. Une succession d’étapes chronométrées se déroulent sur une série de parcours étroits, principalement en forêt et sur des chemins hors circuits, couverts de terre battue, de gravier, et parfois de neige et de glace. Le calendrier s’étend de janvier à novembre. Et quelles que soient les conditions atmosphériques, le compteur de leur bolide turbo à quatre roues motrices se maintient au-dessus de 200 km/h.

Le rallye est une discipline vénérée des experts du sport automobile. Pour ces derniers, un championnat de rallye couronne les meilleurs pilotes automobiles, toutes catégories confondues. En comparaison, une course Formule Un est un tour de manège. Les déboires au Championnat du monde des rallyes (WRC) de l’ancien champion de F1, Kimi Räikkönen, leur donne raison. Le Finlandais a terminé plus souvent sur le toit… qu’au fil d’arrivée.

Antoine L’Estage a très peu de capotages à son actif. L’homme d’affaires a toujours préféré une conduite rapide mais soignée au style kamikaze. « Je n’ai rien du pilote flamboyant qui cumule les dérapages spectaculaires, dit-il. Piloter en rallye, c’est un peu comme piloter en affaires. Il vaut mieux calculer, savoir bien diriger ses actions et limiter les risques pour réussir. Le plus important, c’est de s’entourer de partenaires de confiance », soutient le pilote, en évoquant le rôle déterminant dans sa conjointe sans ses succès sur les pistes.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre

À la une

Ottawa donne le feu vert au projet d'expansion de l'oléoduc Trans Mountain

Il y a 54 minutes | La Presse Canadienne

Le premier ministre Justin Trudeau donne un autre feu vert au projet d'expansion de l'oléoduc Trans Mountain.

Gare aux faux «influenceurs»

BLOGUE INVITÉ. Un peu comme pour le dopage dans le cyclisme, certains savaient, mais peu ont agi.

Financement participatif: Hardbacon veut obtenir 1,5M$

La start-up Hardbacon lance une campagne de financement participatif pouvant lui rapporter un montant maximal de 1,5M$.