Les Rolls-Royce ne connaissent pas la récession

Publié le 10/01/2013 à 14:22

Les Rolls-Royce ne connaissent pas la récession

Publié le 10/01/2013 à 14:22

Par AFP

[Photo : Bloomberg]

Malgré la crise, la marque de voitures de luxe britannique Rolls-Royce a battu en 2012 un nouveau record de ventes depuis sa création il y a 108 ans, a-t-elle annoncé jeudi.


L'an dernier, Rolls-Royce, qui appartient à l'allemand BMW, a vendu 3 575 voitures, ce qui « représente son troisième record consécutif et le meilleur résultat en 108 ans d'histoire de la marque », a précisé le constructeur préféré de l'aristocratie britannique dans un communiqué.


En 2011, Rolls-Royce avait annoncé avoir vendu 3 538 véhicules. La croissance entre 2011 et 2012 est donc de l'ordre de 1%.


Ces « résultats record ont été réalisés malgré un certain nombre de défis en 2012", a souligné la marque, en citant « l'incertitude économique mondiale » et les « troubles politiques », ainsi que les préparations pour le lancement de la production des Phantom Series II et des travaux d'agrandissement de l'entreprise dans le West Sussex (sud de l'Angleterre).


« Dans ce contexte, Rolls-Royce a conservé avec succès sa position dans le pinacle du marché de l'ultra-luxe en maintenant sa primauté dans le segment des voitures vendues plus de 200 000 euros », a assuré le constructeur.


Les ventes de Rolls ont notamment été portées par le Moyen-Orient (+26%), dont l'Arabie saoudite (+63), l'Europe continentale (+21%) ou l'Asie-Pacifique (+18%), a noté la marque dont les deux principaux marchés restent les États-Unis et la Chine.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

Sur le même sujet

L'imposition des taxes douanières supplémentaires repoussée?

15/05/2019 | AFP

La décision de M. Trump doit intervenir d’ici samedi, conformément à la législation.

Vente automobile: astuces et arnaques

Édition de Avril 2019 | Alain McKenna

On vous propose un véhicule neuf au même prix que votre vieille auto lors d'une soirée VIP ? Vous croyez avoir ...

À la une

Will.i.am investit dans la montréalaise Stradigi AI

«Nous voulons devenir un acteur majeur de l’industrie mondiale de l’IA», affirme son président.

Bourse: Wall Street, rattrapée par les tensions, baisse

REVUE DES MARCHÉS. Elles se cristallisent actuellement autour du géant chinois des télécoms Huawei.

Le baril de brut new-yorkais perd 5,7% au terme de sa pire séance de l'année

15:55 | AFP

Plusieurs statistiques publiées jeudi ont laissé craindre un ralentissement de l’économie mondiale.