Les plus grandes collections d'art privées au monde

Publié le 05/06/2014 à 16:31

Les plus grandes collections d'art privées au monde

Publié le 05/06/2014 à 16:31

David Geffen, producteur et créateur d’Asylum Records, Geffen Records et DreamWorks SKG, possède collection d'oeuvres d'art estimée à 2,3 G$ US

Il existe des collections d’œuvres d’art privées à faire mourir d’envie des milliers de conservateurs de musées. Imaginez : trois hommes d’affaires possèdent chacun une collection évaluée à plus de 2 G$ US (milliards). En tout, une dizaine de collections privées valent au moins 1 G$ US.

Cette estimation est celle des experts mandatés par la firme Wealth-X, basée à Singapour, qui se spécialise dans le conseil aux personnes dont l’actif est supérieur à 30 M$ US.

À 2,3 G$ (tous les montants sont en dollars américains), la plus importante collection d’art privée au monde est celle de David Geffen, producteur et créateur d’Asylum Records, Geffen Records et DreamWorks SKG. Amateur d’art contemporain, détenteur de nombreuses oeuvres de Jackson Pollock, Mark Rothko et Willem de Kooning, David Geffen n’est pourtant pas dans le top 100 mondial des plus grandes fortunes de Forbes (sa fortune est estimée à 6,3 G$). Mais «il n’y a aucune collection qui soit davantage représentative de l’art américain d’après-Guerre que celle de David Geffen», selon Paul Schimmel, conservateur en chef du Musée d’art contemporain de Los Angeles.

Sur la deuxième marche se retrouve le promoteur immobilier Eli Broad, fondateur de KB Home, dont la collection est estimée à 2,2 G$, pour une fortune estimée à 6,9 G$. M. Broad est membre du conseil d’administration de plusieurs grands musées d’art contemporains en Californie.

Philip Niarchos, héritier de l’armateur grec Stavros Niarchos, complète le podium avec une collection estimée à 2,2 G$ (pour une fortune totale de 2,5 G$). De Van Gogh à Basquiat en passant par Warhol, sa collection embrasse l’art des XIXe et XXe siècles.

En 4e et 5e positions se retrouvent deux frères marchands d’art: David et Ezra Nahmad, petits-fils d’un banquier syrien. Ces deux Libanais installés à Monaco ont chacun une collection estimée à 1,5 G$, pour des fortunes estimées respectivement à 1,8 G$ et 1,6 G$. En 2011, une petite partie de leurs tableaux a été exposée à Zurich, levant le voile sur leur incroyable collection : des Picasso, des Matisse, des Léger, des Miro, des Mondrian, mais aussi six Kandinsky et sept Modigliani.

La plus grande fortune de ce prestigieux palmarès, François Pinault (14 G$), se retrouve en 6e position pour la valeur estimée de sa collection personnelle (1,4 G$). Le milliardaire français, fondateur du groupe de luxe Kering (anciennement PPR), qui a accumulé plus de 2 000 œuvres d'art, s'est notamment entiché des artistes Jeff Koons, Takashi Murakami ou Damien Hirst.

Les quatre derniers du top 10 mondial ont tous une collection estimée à 1 G$: Steven Cohen (11,1 G$ de fortune), Samuel Newhouse (10,2 G$), Bidzina Ivanishvili (5,7 G$) et Norman Braman (1,8 G$).

Pour abriter leur monumentale collection, certains milliardaires construisent leur propre musée, à faire pâlir d'envie nombre de musées nationaux. Après avoir échoué à implanter une galerie d'art en région parisienne, François Pinault a logé une bonne partie de sa collection dans le Palazzo Grassi, à Venise, acquis pour 29 millions d'euros en 2005.

Eli Broad et sa femme Edith sont eux en train de faire ériger à Los Angeles un musée d'art contemporain baptisé The Broad, qui contiendra près de 2 000 œuvres de leur collection.

 

Les plus grands collectionneurs d’art

Rang/Nom/Nationalité/Valeur de la collection

1. David Geffen – États-Unis – 2,3 G$

2. Eli Broad – États-Unis – 2,2 G$

3. Philip Niarchos – Grèce – 2,2 G$

4. David Nahmad – Monaco – 1,5 G$

5. Ezra Nahmad – Monaco – 1,5 G$

6. François Pinault – France – 1,4 G$

7. Steven Cohen – États-Unis – 1 G$

8. Samuel Newhouse – États-Unis – 1 G$

9. Bidzina Ivanishvili – Géorgie – 1 G$

10. Norman Braman – États-Unis – 1 G$

Source : Wealth-X

 

À la une

Myni, grande gagnante du Défi jeunes pousses en croissance Banque Scotia

Mis à jour le 02/12/2022 | Elsa Vecchi

Elle s’est démarquée lors d’un concours de pitch sur le thème de la «Vallée de la mort».

Défi jeunes pousses en croissance: Uni et Brave remporte le prix Coup de coeur du public

16/11/2022 | Elsa Vecchi

Vous avez été nombreux à voter pour son pitch d'entreprise.

COP15: protéger l'environnement, c’est payant

02/12/2022 | François Normand

ANALYSE. La nature nous procure quatre services essentiels: l'approvisionnement, la régulation, le soutien, la culture.