Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Expert(e) invité(e)

Bourse: Steve Bélisle fait le point sur Shopify et les banques

Denis Lalonde|31 juillet 2023

Bourse: Steve Bélisle fait le point sur Shopify et les banques

Shopify a conclu le 6 juin la vente de sa division de services de logistique à la société à capital fermé Flexport. (Photo: 123RF)

BALADO. Shopify (SHOP, 79,17$) a conclu le 6 juin la vente de sa division de services de logistique à la société à capital femé Flexport et Steve Bélisle, gestionnaire de portefeuille à Gestion de placements Manuvie, estime qu’il s’agit d’une bonne décision de la part de la société ontarienne.

Selon lui, cette division était un frein à la rentabilité de l’entreprise d’infrastructures de commerce électronique. «Shopify pourra rivaliser avec le service Amazon Prime en étant cliente de Flexport sans avoir à investir elle-même dans le projet», dit-il.

Constatant le fort rebond du titre de Shopify depuis l’annonce de la transaction survenue le 4 mai, Steve Bélisle estime toutefois que le titre de l’entreprise est à présent surévalué.

Ce dernier a aussi voulu revenir sur la saison des résultats des six grandes banques canadiennes au second trimestre. Il est inquiet de la hausse moyenne des dépenses de 10% constatée durant la période, de même que de l’exposition des institutions financières à l’immobilier commercial.

Par contre, il voit d’un bon oeil le fait que les banques ont dévoilé des ratios de capitaux de première catégorie supérieurs aux prévisions. Avec le récent recul du titre de Banque TD (TD, 78,99$) et comme le projet d’acquisition de la banque américaine First Horizon pour un montant de 13,4 milliards de dollars américains est tombé à l’eau, Steve Bélisle soutient que la société se retrouve avec d’importantes liquidités qui pourraient servir à des rachats d’actions.

Il considère que la TD est un titre à détenir en portefeuille.