Vendeur patient et acheteur combatif

Publié le 12/02/2011 à 13:47, mis à jour le 14/02/2011 à 14:31

Vendeur patient et acheteur combatif

Publié le 12/02/2011 à 13:47, mis à jour le 14/02/2011 à 14:31

Dès son arrivée dans l'entreprise familiale, Groupe Autocar Jeannois, au début des années 2000, Stéphane Lefebvre s'est engagé à fond. " J'ai chapeauté trois acquisitions d'entreprises et j'ai développé de nouveaux créneaux ", dit l'homme d'affaires de 34 ans.

Sous son impulsion, le Groupe a développé deux nouvelles activités : le transport scolaire et le transport long courrier par autocars de luxe. L'entreprise dessert les aéroports de Toronto, Hamilton, Québec et Montréal. En peu de temps, le chiffre d'affaires a grimpé de 250 % et le nombre d'employés a été multiplié par deux.

Le processus du transfert de propriété de l'entreprise s'est enclenché en 2008. Un contrat de vente a alors été signé entre le père et le fils. " Je deviendrai actionnaire majoritaire d'ici cinq à dix ans ", précise Stéphane Lefebvre.

Reconnaître la valeur de l'apport du fils

Au départ, le jeune homme n'avait pas les capitaux nécessaires pour réaliser une telle transaction. " Je ne voulais pas faire appel au capital de risque ni à des institutions financières, en raison des conditions de prêts ", dit-il.

La solution : la reconnaissance de la valeur monétaire de sa contribution à la croissance de l'entreprise. Cette reconnaissance lui a procuré un statut d'actionnaire minoritaire. " Mon apport dans l'entreprise a été considéré en quelque sorte en équité, me permettant d'obtenir à la transaction un certain nombre d'actions établi par cette valeur. "

À suivre dans cette section

Trois jeunes ingénieurs aux commandes
Mis à jour le 04/07/2013

image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

La santé mentale des entrepreneurs est en péril

BALADO. François Normand et Olivier Schmouker présentent leur manchette sur la santé mentale des entrepreneurs au pays.

4 conseils pour atténuer les problèmes de santé mentale

19/09/2019 | lesaffaires.com

Ces quatre conseils pourraient vous aider.

Cette vilaine habitude agit comme une ancre sur vos rendements

BLOGUE INVITÉ. L’ancrage est un biais psychologique qui affecte le comportement de nombreux investisseurs.