Les partenariats fleurissent à Mashteuiatsh

Publié le 10/02/2011 à 13:45, mis à jour le 14/02/2011 à 14:35

Les partenariats fleurissent à Mashteuiatsh

Publié le 10/02/2011 à 13:45, mis à jour le 14/02/2011 à 14:35

La création de cette co-entreprise marque un tournant dans la région, car il s'agit de la " première firme d'ingénierie en territoire autochtone ", affirme la présidente du c.a., Adèle Robertson. Elle estime que cette première pourrait " susciter des vocations chez les jeunes autochtones ".

Grâce à cette entreprise, Mashteuiatsh est bien positionnée dans tous les futurs projets touchant les infrastructures, l'énergie, le transport et le bâtiment qui seront réalisés en territoire autochtone. Et ailleurs ! ".

Dans un premier temps, nous visons le marché régional. Nous avons également entrepris un travail de démarchage en Basse-Côte-Nord ", indique Mme Robertson. Tout projet dépassant les capacités de Kaniu sera appuyé par Cegertec, qui a 300 employés.

Le premier contrat de Kaniu porte sur le développement des infrastructures du nouveau parc industriel de Mashteuiatsh.

Un producteur de granules, LG International, verra bientôt le jour à Mashteuiatsh. Fruit d'un investissement de 8,1 millions de dollars, l'entreprise appartient à 49 % au Conseil de bande et à 51 % à Granules LG.

À suivre dans cette section

Trois jeunes ingénieurs aux commandes
Mis à jour le 04/07/2013

image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Brèche de sécurité liée au système de paye Phénix

Plusieurs milliers de fonctionnaires fédéraux ont été victimes d’une brèche de sécurité.

Dollarama perd 4,3%, voici pourquoi

Les appels de la part de clients inquiets mettent un analyste sur deux pistes.

Bombardier recule en Bourse après la vente de sa division ferroviaire à Alstom

Mis à jour à 16:46 | La Presse Canadienne

L’annonce d’une transaction avec Alstom marquait la fin du redressement de Bombardier entamé il y a cinq ans.