Les mines, nouveau moteur économique régional?

Publié le 10/02/2011 à 12:08, mis à jour le 14/02/2011 à 14:39

Les mines, nouveau moteur économique régional?

Publié le 10/02/2011 à 12:08, mis à jour le 14/02/2011 à 14:39

Pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean, la fermeture de la papetière AbitibiBowater de Dolbeau-Mistassini marque la fin d'une époque. " Il faut changer les règles du jeu ", dit le maire de l'endroit, Georges Simard, qui parle " d'expropriation, si nécessaire " au sujet d'une société qui contrôle 80 % des droits d'approvisionnement forestier.


Pour plusieurs, les pâtes et papiers ont fait leur temps. " Allons plus loin, tournons-nous vers des productions à haute valeur ajoutée, comme le font les Chantiers Chibougamau avec le bois d'ingénierie, et exploitons la fibre pour le bioéthanol, le biodiésel ou la cellulose ", dit Roger Boivin, président de la société-conseil Groupe Performance Stratégique.


En février, un regroupement de PME, Alliance Bois Saguenay-Lac-Saint-Jean, a été créé pour étudier des pistes. " On veut déceler des produits de première et de deuxième transformation pouvant être fabriqués ici ", indique le président Réal Bouchard, d'Industries.L.T.


Le sous-sol n'a pas tout donné


Cependant, une partie de l'avenir de la région se jouera plutôt sur le terrain des minéraux industriels, affirme Érrol Lapierre, directeur général de la SADC Maria-Chapdelaine. " Trois projets, d'une valeur d'un milliard de dollars, sont sur la table ", dit-il.


La minière MDN s'intéresse à un gisement de niobium et de tantale, à 50 kilomètres de Girardville. " Une étude de faisabilité dira, d'ici juin, si nous irons de l'avant ", précise Serge Bureau, président et chef de la direction de l'entreprise. La durée de vie de la mine serait d'au moins 18 ans. La production commencerait en octobre 2013. D'une valeur de 315 millions de dollars (M$), le projet créerait 150 emplois directs.


D'ici quatre ans, Ressources d'Arianne pourrait exploiter un gisement de phosphore au Lac à Paul, à 200 kilomètres de Dolbeau. Le groupe Indian Farmers Fertiliser Cooperative pourrait participer à ce projet de 350 M$ qui devrait créer 300 emplois. Ressource Abitex envisage pour sa part de développer, d'ici 10 ans, un gisement d'uranium aux monts Otish, à 400 kilomètres de Dolbeau. Le sous-sol de la région n'a pas tout donné. " Entre Dolbeau et Chibougamau, il y a beaucoup de place pour des découvertes importantes ", juge M. Bureau.

À suivre dans cette section

Trois jeunes ingénieurs aux commandes
Mis à jour le 04/07/2013

image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Le sociofinancement part à la conquête des régions

04/10/2017 | Matthieu Charest

En quête de rayonnement, la plateforme de financement participatif Ulule s’apprête à traverser le Québec.

Vendeur patient et acheteur combatif

Mis à jour le 14/02/2011

Dès son arrivée dans l'entreprise familiale, Groupe Autocar Jeannois, au début des années ...

OPINION Nouvelle patronne, nouveau produit
Mis à jour le 14/02/2011
Un parcours tracé depuis le jeune âge
Mis à jour le 14/02/2011
La roue tourne chez Dumoulin Bicyclettes
Mis à jour le 14/02/2011

À la une

10 choses à savoir mardi

Il y a 34 minutes | Alain McKenna

La prochaine cible après Huawei, après la viande sans viande, les oeufs sans oeufs, le retour des Google Glass!

Leaders, savez-vous pourquoi vos employés font la baboune?

BLOGUE. C'est que certains de leurs besoins vitaux sont insatisfaits chez vous, selon une étude Léger...

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

06:54 | LesAffaires.com et AFP

«Le revirement d'humeur observé ces derniers jours a été assez remarquable.»