La 175 et le test de l'occasion

Publié le 08/10/2010 à 12:27, mis à jour le 08/10/2010 à 12:27

La 175 et le test de l'occasion

Publié le 08/10/2010 à 12:27, mis à jour le 08/10/2010 à 12:27

Par René Vézina
Pourquoi ? Peut-être parce qu'elle a été développée par de grandes entreprises venues de l'extérieur et attirées par les richesses naturelles de la région, que ces entreprises offraient de bons salaires mais pouvaient du jour au lendemain réduire leurs activités. Dépendre des autres crée inévitablement de l'insécurité.

Autre conséquence de cette prédominance de grandes entreprises : le terreau est moins fertile pour l'éclosion de l'entrepreneurship. À quoi bon risquer sa chemise lorsqu'il y a de bons jobs au moulin ? Les plus jeunes semblent plus audacieux, mais le réflexe est ancré de père en oncle.

La fameuse 175 renouvelée offre donc un bon test. Mis à part le travail titanesque de creuser le roc pour l'élargir à quatre voies, elle va réduire l'éloignement de la région. Le déploiement des réseaux Internet haute vitesse y contribuera également. Vous vous rappelez cette malheureuse déclaration de Claude Ryan, alors chef du Parti Libéral, au sujet des électeurs de la région qui votaient pour le Parti Québécois parce qu'ils étaient " mal informés " ? Il ne s'était pas fait beaucoup d'amis. D'une façon ou d'une autre cependant, c'est encore moins vrai aujourd'hui, alors que la planète entière n'est maintenant qu'à un clic.

Va-t-on profiter du lien routier amélioré ? Va-t-il servir de catalyseur ? Les touristes et les routiers vont apprécier. Mais les gens de la région ?

Oui, certainement. La région a traversé des passages difficiles, l'industrie forestière est fragile, Rio Tinto Alcan a retardé ses projets, mais le potentiel est énorme et les atouts, nombreux. De solides institutions d'enseignement, une nouvelle génération d'entrepreneurs, des ressources inexploitées que l'on découvre, une porte ouverte sur le Nord québécois, des gens résilients comme on en voit peu et des paysages à faire rêver... Vous allez voir, avec un peu de chance, les autocars finiront par rouler du sud vers le Royaume.

À suivre dans cette section

Trois jeunes ingénieurs aux commandes
Mis à jour le 04/07/2013

image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street avance, Apple et Microsoft en forme

Mis à jour à 17:38 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La hausse du secteur technologique et de plusieurs de ses grands noms a soutenu Wall Street.

Titres en action: Ferrari, Bausch Health (Valeant), HSBC, Suzuki

Mis à jour à 10:51 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Les centres de congrès veulent profiter des nouvelles règles

Depuis lundi, Québec permet aux centres de congrès d’accueillir un maximum de 250 personnes sous leur toit.