En attendant le méga projet régional

Publié le 10/02/2011 à 12:17, mis à jour le 14/02/2011 à 14:37

En attendant le méga projet régional

Publié le 10/02/2011 à 12:17, mis à jour le 14/02/2011 à 14:37

" Dès le printemps prochain, une trentaine de terrains seront disponibles, surtout pour les manufacturiers en aéronautique qui desserviront le Nord ", précise Éric Gauthier, de Promotion Saguenay. La Ville entend aussi agrandir le port de Grande-Anse, à La Baie, et le relier par voie ferrée afin de répondre aux besoins des grands équipementiers.

L'énigme RTA

La région attend également beaucoup des projets de Rio Tinto Alcan (RTA). On saura d'ici la fin de 2011 si l'entreprise poursuivra la construction de l'usine-pilote AP50 à Jonquière. Des investissements de 3,6 G$ sont prévus. L'agrandissement éventuel de l'aluminerie d'Alma pourrait générer des retombées de 1 G$. Tout dépendra de la vigueur des marchés pour le métal gris.

Chose certaine, RTA n'agira pas comme force motrice de deuxième et de troisième transformation de l'aluminium. Cette sensibilité qui existait avec Alcan a disparu depuis son acquisition par Rio Tinto. La multinationale entend plutôt favoriser et accompagner la croissance locale et mondiale des équipementiers et des fournisseurs de service.

Ce choix en désole plus d'un. Il est qualifié de " tragédie " par l'économiste Roger Boivin, de la société-conseil Groupe Performance Stratégique. " Nous perdons le virage de la deuxième et troisième transformations ", estime quant à lui Alain Boulianne, directeur de la Société des fabricants régionaux.

L'économiste Marc-Urbain Proulx, de l'UQAC, suggère que RTA vende son aluminium à des tarifs préférentiels aux industriels qui s'établiraient dans la région. " À l'heure actuelle, les lingots coûtent le même prix, peu importe la localisation géographique du transformateur ", dit-il.

À suivre dans cette section

Trois jeunes ingénieurs aux commandes
Mis à jour le 04/07/2013

À la une

Trump pourrait augmenter les impôts dans un second mandat

24/09/2020 | François Normand

Le déficit des États-Unis triplera en 2020 à 3 300 milliards de dollars, selon les services du budget du Congrès (CBO).

Les prix des maisons pourraient baisser de 7% en 2021

L'indice des prix des maisons pour 2021 prévoit également une baisse de prix de 6,7 % pour les maisons unifamiliales.

Québec invite la population à minimiser les contacts sociaux

« Pour casser la vague, il faut faire un effort pour minimiser vos contacts sociaux dans les prochains jours…»