En attendant le méga projet régional

Publié le 10/02/2011 à 12:17, mis à jour le 14/02/2011 à 14:37

En attendant le méga projet régional

Publié le 10/02/2011 à 12:17, mis à jour le 14/02/2011 à 14:37

De toutes les régions du Québec, c'est au Saguenay-Lac-Saint-Jean que la récession a frappé le plus durement. Le produit intérieur brut y a fléchi de 2,4 % en 2009.

" La crise forestière est l'élément clé. On a atteint le fond du baril, mais on ne sait pas à quel rythme nous remonterons ", dit Gilles Bergeron, économiste et professeur à l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC).

La région attend le grand projet qui lui donnera un second souffle. Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, veut attirer une usine de composants de panneaux solaires ainsi qu'une usine de transformation de biomasse forestière en biodiésel.

Les investissements totaux seraient de 1,8 milliard de dollars (G$), et 800 emplois seraient créés. " Le premier projet pourrait se concrétiser d'ici cinq ans ", signale son porte-parole Richard Banford.

Le développement du Grand Nord est également dans la ligne de mire de la capitale régionale. Saguenay veut devenir le carrefour du Nord. Les autorités municipales ont investi 10 millions de dollars pour ériger un parc industriel à l'aérogare de Bagotville.

À suivre dans cette section

Trois jeunes ingénieurs aux commandes
Mis à jour le 04/07/2013

image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

L'enseigne Walmart rassure sur la consommation pendant les fêtes

Il y a 35 minutes | AFP

L'enseigne Walmart a envoyé des signaux positifs aux marchés financiers sur la santé de ses ventes à l'approche de Noël.

À surveiller: Canada Goose, CAE et Imperial Oil

09:10 | Jean Gagnon

Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Pourquoi le Royaume-Uni et les États-Unis sont considérés dangereux

BALADO. 20 000 expats ont noté leur tranquillité, leur sécurité personnelle et la stabilité politique dans 64 pays.