Cinq nouvelles qui font jaser

Publié le 23/04/2011 à 00:00, mis à jour le 21/04/2011 à 11:37

Cinq nouvelles qui font jaser

Publié le 23/04/2011 à 00:00, mis à jour le 21/04/2011 à 11:37

Par Julie Roy

Des déchets valorisés

Une seconde vie sera donnée à plusieurs types de déchets industriels dans la région. Cette initiative revient à quatre MRC lanaudoises, qui ont favorisé le maillage entre une quarantaine d'entreprises afin que les déchets de l'une deviennent la matière première de l'autre. Pour l'instant, cette banque régionale de résidus industriels en est encore au stade expérimental. " Des tests sont en cours sur certains résidus pour voir de quelle façon ils peuvent remplacer certaines matières premières ", souligne Jean-François Hénault, commissaire à l'implantation au CLD Joliette. Parmi les industriels intéressés par ce projet : Agro-100, de Saint-Thomas, qui souhaite pouvoir intégrer ce type de rebuts dans des mélanges de fertilisants plus efficaces et moins coûteux.

Électrolux ferme mais embauche

Malgré plusieurs rencontres avec les acteurs économiques de la région, le géant suédois Électrolux est resté sur sa position : l'usine de L'Assomption fermera ses portes. Toutefois, contrairement à ce qui avait été annoncé, le transfert des équipements aura lieu en janvier 2013 plutôt qu'au mois de juin. En plus de toucher près de 1500 employés, cette fermeture risque de nuire à plusieurs sous-traitants, dont certains pourraient perdre jusqu'à 80 % de leur chiffre d'affaires. Une centaine de travailleurs auraient déjà quitté le navire. Ironie du sort, ces départs ont obligé l'entreprise à embaucher du personnel pour pourvoir les postes laissés vacants.

Un centre de tir flambant neuf

Depuis le 22 mars, les corps policiers et parapoliciers ont un nouvel endroit pour s'entraîner : le Centre de formation et de pratique de tir de Joliette vient d'être inauguré. Ce projet est l'aboutissement d'un travail de près de deux ans et d'un investissement de plus d'un million de dollars. " Au départ, le projet devait être beaucoup plus petit, mais on s'est vite rendu compte qu'il y avait une demande ", souligne Patrice Desrochers, l'un des quatre propriétaires de l'entreprise. Il est difficile pour l'instant d'estimer les retombées économiques de la fréquentation de ce nouveau centre.

Boom immobilier

Entre 2002 et 2010, le prix des maisons a explosé dans Lanaudière, avec une augmentation moyenne du prix médian de 99 %, comparativement à 90 % pour l'ensemble du Québec. C'est la MRC de Montcalm qui remporte la palme, avec un accroissement des valeurs de plus de 120 % et une hausse des ventes de 22 % ! Ce phénomène s'explique par une croissance démographique soutenue, par la création de 49 000 emplois, par les faibles taux d'intérêt et par l'augmentation du revenu des ménages. Jusqu'en 2031, la région devrait connaître l'une des plus fortes hausses démographiques au Québec, ce qui se traduira par un essor de l'immobilier pour les 10 prochaines années.

La MRC Montcalm planifie son avenir

Compte tenu de la forte croissance démographique de la MRC Montcalm, citoyens et intervenants de la région ont décidé de se concerter afin de planifier le développement économique. " On va arrêter de subir le développement, on va le programmer. On ne souhaite pas que la MRC devienne un lieu dortoir ", dit Sylvana Gingras, directrice générale du CLD Montcalm. Parmi les priorités : le développement de l'agriculture, la création de richesse et la promotion de la MRC.

À la une

Reprendre le flambeau d'une entreprise sans se brûler

18/01/2022 | Catherine Charron

BALADO. Voici comment un repreneur peut insuffler ses idées plus ambitieuses aux autres actionnaires

Meilleure année en plus de 30 ans pour les mises en chantier

18/01/2022 | Charles Poulin

Il s'agit du plus fort total de mises en chantier depuis 1987, selon l'APCHQ et la SCHL.

Bourse: vif repli à Wall Street quand les rendements obligataires flambent

Mis à jour le 18/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture sur un recul de plus de 200 points.