Croître dans l'ombre de Québec

Publié le 27/03/2010 à 00:00

Croître dans l'ombre de Québec

Publié le 27/03/2010 à 00:00

Par Claudine Hébert

Rue de Montmagny. Photo: Claudine Hébert

Lorsque Pierre-Maurice Vachon a soulevé l'idée de rassemblerla Beauce, tout le littoral de Leclercville à Saint-Roch-des-Aulnaies, Les Etchemins et le secteur de Thetford Mines sous une même entité administrative, le projet a suscité plus de scepticisme et de moqueries que d'approbation.

Il s'agissait de savoir s'il était possible de survivre économiquement sans la ville de Québec, à plus ou moins une heure de route, et de créer un sentiment d'appartenance dans des communautés habituées à faire cavalier seul. Du vrai délire !

Or, 23 ans plus tard, l'impensable se produit : la notion d'appartenance, dont plusieurs doutaient, est visible dans Chaudière-Appalaches. " Soit nous nous serrions les coudes pour demeurer les meilleurs du monde, ou bien nous nous laissions mourir ! ", dit M. Vachon, en entrevue.

Le maillage des 10 MRC et des principales entreprises de la région a déjà donné naissance à trois créneaux ACCORD (plasturgie, textiles techniques et valorisation du bois), ces secteurs réservés à la région et soutenus financièrement par Québec.

Une vision audacieuse

Et ce n'est qu'un début. " Un quatrième créneau, les équipements et les technologies de l'industrie agroalimentaire, est en gestation et pourrait être lancé officiellement d'ici un an ", souligne M. Vachon, président du comité ACCORD de Chaudière-Appalaches.

Ces créneaux, qui incitent les industriels et les manufacturiers de la région à s'asseoir à une même table, font également d'autres petits. Depuis deux ans, on assiste à la mise en place de regroupements d'affaires, tels un Club Export, une association de mouleurs... Il y a cinq ans à peine, ce genre de regroupements était difficile à imaginer, dit-il.

Ne manque plus maintenant qu'un joli gentilé aux gens de Chaudière-Appalaches pour solidifier cette nouvelle fierté !

À découvrir sur lesaffaires.com

Notre dossier complet, y compris le portrait statistique de la région et les meilleures adresses de notre journaliste.

À suivre dans cette section

Trois jeunes ingénieurs aux commandes
Mis à jour le 04/07/2013

À la une

Comment croître grâce à la dette?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. Toutes les dettes ne sont pas néfastes pour votre entreprise. Voici comment séparer le bon grain du mauvais:

Comment peut-on amadouer le crédit?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. La crise de la COVID-19 crée un stress financier important sur les entreprises.

Le plan d'affaires est-il essentiel au démarrage d'une entreprise?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. On ne «construit pas les pyramides sans avoir déjà construit un château de sable».