Washington verse à l'Ukraine une nouvelle tranche d'aide économique de 1,7G$US

Publié le 12/07/2022 à 09:34, mis à jour le 12/07/2022 à 11:31

Washington verse à l'Ukraine une nouvelle tranche d'aide économique de 1,7G$US

Publié le 12/07/2022 à 09:34, mis à jour le 12/07/2022 à 11:31

Le fabricant des célèbres briques en plastique «a décidé […] de mettre un terme à son partenariat» avec le distributeur russe Inventive Retail Group. (Photo: 123RF)

Ce texte regroupe tous les derniers développements à propos de l'invasion de la Russie en Ukraine pour la journée du 12 juillet. Pour retrouver toute notre couverture sur le conflit, c'est ici. NDLR. Certains contenus sont explicites et peuvent être difficiles à lire. 

10h54 | Washington — Les États-Unis vont verser une nouvelle tranche d'aide économique à l'Ukraine d'un montant de 1,7 milliard de dollars américains, a annoncé mardi la secrétaire américaine au Trésor Janet Yellen.

«Cette dernière contribution en date d'aide économique à l'Ukraine entre dans le cadre de l'engagement du président Biden à soutenir le gouvernement ukrainien au moment où il défend la démocratie de l'Ukraine contre la guerre non provoquée et injustifiable de la Russie», a déclaré Janet Yellen dans un communiqué.

Cette nouvelle tranche est transférée au gouvernement ukrainien via la Banque mondiale et fait partie d'un volume d'aide économique de 7,5 G$US de la part des États-Unis, promis à Kiev en mai.

Le versement annoncé mardi porte à 4 G$US l'aide économique apportée par les États-Unis à l'Ukraine depuis le début du conflit.

En avril et mai, Washington avait versé deux aides de 500 M$US chacune, via la Banque mondiale, qui ont aidé «l'Ukraine à soutenir (ses) besoins critiques». Ces deux aides ne rentraient pas dans le cadre des 7,5 G$US promis par Joe Biden en mai.

Fin juin, une première tranche de 1,3 G$US sur ces 7,5 G$US avait été débloquée.

«Les États-Unis ont l'intention de débourser les 4,5 derniers milliards (…) avant la fin septembre», a précisé le Trésor américain dans son communiqué.

Le déficit budgétaire de l'Ukraine se creuse de 5 milliards de dollars par mois, en raison de la fonte de ses revenus et de son incapacité à accéder à des financements sur les marchés extérieurs.

Les donateurs internationaux se sont mobilisés pour aider l'Ukraine. Ainsi, explique le Trésor américain, le G7 et l'Union européenne se sont engagés à verser à Kiev des financements d'un montant de 29,6 milliards de dollars, dont les 8,5 milliards d'aide américaine.

 

Lego cesse définitivement ses ventes en Russie

9h01 | Copenhague — Le numéro un mondial du jouet, le groupe danois Lego, a annoncé mardi cesser définitivement ses ventes en Russie en raison de la guerre en Ukraine, affectant les 81 magasins exploités par un distributeur russe.

Le fabricant des célèbres briques en plastique «a décidé de cesser indéfiniment ses activités commerciales en Russie» et «de mettre un terme à son partenariat» avec le distributeur russe Inventive Retail Group, «qui possédait et exploitait 81 magasins au nom de la marque», a déclaré une porte-parole à l'AFP.

Le groupe danois va également supprimer les postes de «la plupart de son équipe basée à Moscou», a-t-elle précisé.

Lego avait déjà décidé début mars de suspendre ses livraisons à la Russie à la suite de l'invasion de l'Ukraine, mais les magasins exploités par son sous-traitant avaient pu rester ouverts et continuer à vendre leurs stocks.

«Nous confirmons la résiliation du contrat avec Lego», a déclaré mardi à l'AFP une porte-parole d'Inventive Retail Group. «Notre société continuera à travailler en tant qu'expert dans la catégorie des jouets de construction et éducatifs», a-t-elle dit, sans plus de précision.

Début mai, la Russie avait placé les produits Lego sur la liste d'une centaine de catégories de marchandises dont l'importation sans l'accord des détenteurs de la propriété intellectuelle était autorisée.

Parmi ces produits, on trouvait également les téléphones Apple ou Samsung, les grandes marques automobiles, des consoles de jeux ou encore des matières et pièces détachées utilisées dans l'industrie.

 

Ukraine: l'UE approuve une nouvelle aide financière de 1 G€

7h19 | Bruxelles — Les ministres des Finances de l'UE ont approuvé mardi une nouvelle aide financière d'un milliard d'euros pour aider l'Ukraine à affronter les conséquences de la guerre, première tranche d'un paquet de 9 milliards d'euros annoncé en mai par la Commission européenne.

L'aide, sous forme de prêts, «adoptée aujourd'hui vise à répondre aux besoins de financement immédiats les plus urgents de l'Ukraine, et à faire en sorte que l'État ukrainien puisse continuer à remplir ses fonctions les plus essentielles», a déclaré le ministre tchèque des Finances Zbynek Stanjura, cité dans un communiqué.

Ce montant porte à 2,2 milliards d'euros le total de l'assistance macrofinancière des Vingt-Sept à l'Ukraine depuis le début de l'invasion russe du pays fin février.

Kyiv a besoin de cinq milliards de dollars américains par mois pour continuer à faire fonctionner l'économie du pays, avait déclaré en mai le ministre ukrainien des Finances Serguiï Martchenko.

Le milliard d'euros débloqué mardi par l'UE correspond au montant proposé par la Commission européenne le 1er juillet.

Il constitue la première partie d'un dispositif d'un montant maximum de 9 milliards en 2022 qui avait été proposé par l'exécutif européen le 18 mai pour aider l'Ukraine à faire face aux conséquences de la guerre.

Mais les États membres sont divisés sur les modalités de financement de cette aide, ce qui retarde le processus.

Les huit milliards restants sont toujours bloqués alors que certaines capitales s'interrogent sur la capacité d'un pays en guerre à s'endetter sur le long terme, reconnaissent des diplomates. «J'aurais aimé que le montant soit plus élevé», a déclaré l'un d’eux à l'AFP. Mais les discussions en cours pour débloquer les fonds supplémentaires «sont en bonne voie», a-t-il ajouté.

Accorder des dons plutôt que des prêts, au moins pour une partie de l'aide, fait partie des discussions.

L'aide à l'Ukraine doit être accordée «le plus possible» sous forme de donations et non de prêts pour éviter que Kyiv n'accumule une dette considérable qui compliquerait la reprise au sortir de la guerre, avait estimé fin avril la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva.

L'assistance macrofinancière (AMF) est une aide que l'UE fournit à des pays voisins confrontés à de graves problèmes de balance des paiements, en complément d'une aide du FMI. Elle peut prendre la forme de prêts à moyen ou long terme, de subventions, ou d'une combinaison des deux. 

Le FMI a évalué à 14,3 milliards d'euros le déficit de la balance des paiements de l'Ukraine à fin juin.

L'aide européenne s'inscrit dans un effort international qui inclut les pays du G7. Les États-Unis ont notamment annoncé fin juin le paiement d'une tranche de 1,3 G$ US d'aide économique à l'Ukraine, dans le cadre d'un premier soutien de 7,5 G$ US promis à Kyiv par le gouvernement Biden en mai.

À la une

L’Italie prendra-t-elle un virage « illibéral »?

ANALYSE. L'élection législative de dimanche pourrait porter au pouvoir un parti issu de la nostalgie mussolinienne.

En face du ou de la prochain.e premier.ère ministre

Édition du 21 Septembre 2022 | Les Affaires

Si le ou la prochain.e premier.ère ministre du­ Québec était en face de vous, quel sujet serait votre priorité?

Qui est le gagnant du «Débat des chefs» pour les lecteurs de Les Affaires?

23/09/2022 | Les Affaires

Un lecteur a souligné que «l’auditeur» était le gagnant de l’exercice.