Le président ukrainien s'adresse au G7

Publié le 27/06/2022 à 08:15, mis à jour le 27/06/2022 à 08:17

Le président ukrainien s'adresse au G7

Publié le 27/06/2022 à 08:15, mis à jour le 27/06/2022 à 08:17

La nuit précédente à Kyiv des semaines de calme général ont été brisées par des tirs de missiles russes. (Photo: Getty Images)

Pour retrouver toute notre couverture sur l'invasion de la Russie en Ukraine, c'est ici.    

Schloss Elmau — Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est adressé virtuellement aux dirigeants du G7 lors de leur sommet en Allemagne alors qu’ils discutaient de la menace pour la stabilité mondiale posée par l’invasion de son pays par la Russie.

Les dirigeants se sont réunis dans une salle lumineuse et magnifique à Schloss Elmau, en Allemagne, un véritable château au sommet d’une montagne entourée de prairies fleuries.

M. Zelensky est apparu sur un petit moniteur regardant le groupe, le visage stoïque, devant un fond gris.

Le conflit armé en Ukraine constitue le principal fil conducteur des rencontres du premier ministre Justin Trudeau avec ses homologues mondiaux, ainsi que la semaine dernière lors de la réunion des chefs de gouvernement du Commonwealth au Rwanda.

M. Trudeau s’est entretenu avec M. Zelensky le premier jour du sommet du G7 pour savoir ce qu’il attend des dirigeants. Selon le compte Twitter du président ukrainien, les deux ont parlé d’augmenter le soutien de la défense pour le pays assiégé.

Les dirigeants des économies les plus développées du monde ont consacré leur première séance de la journée à discuter de la guerre et à écouter les appels de M. Zelensky pour plus d’aide.

Avant la réunion, M. Trudeau et l’hôte du sommet, le chancelier Olaf Scholz, ont discuté lors d’une promenade depuis le manoir jusqu’à l’une des prairies, nichée entre le bâtiment et la vue sur la montagne.

«Nous nous assurons que tout en aidant l’Ukraine autant que possible, nous évitons également qu’il y ait un grand conflit entre la Russie et l’OTAN», a déclaré M. Scholz aux médias lors d’une séance de photos avec M. Trudeau.

La nuit précédente à Kyiv, la capitale ukrainienne, des semaines de calme général ont été brisées par des tirs de missiles russes. Les missiles ont touché une maternelle et un immeuble résidentiel, tuant un homme et blessant une femme et un enfant, a déclaré le maire de la ville.

Si les dirigeants du G7 sont unis dans leur condamnation de la Russie, ils doivent également rencontrer Narendra Modi, le premier ministre indien, qui a été invité au sommet, mais qui a également resserré les liens économiques et diplomatiques avec la Russie ces derniers mois.

M. Trudeau rencontrera M. Modi en tête-à-tête lors d’une réunion privée.

Dimanche, le Royaume-Uni a annoncé de nouvelles sanctions contre la Russie qui interdiraient l’importation d’or russe, la plus grande exportation non énergétique du pays.

Le gouvernement britannique affirme que la même chose s’appliquera au Canada, aux États-Unis et au Japon, qui, dans le cadre d’un effort combiné, excluraient la Russie des marchés formels. L’idée est de «faire monter la pression sur la machine de guerre russe», en privant le pays de fonds pour financer le conflit.

La Russie était sur le point de faire défaut sur sa dette extérieure pour la première fois depuis la révolution bolchevique de 1917 dimanche, aliénant davantage le pays du système financier mondial.

La Russie qualifie tout défaut d’artificiel parce qu’elle a l’argent pour payer ses dettes, mais affirme que les sanctions ont gelé ses réserves de devises étrangères détenues à l’étranger.

Sur le même sujet

Ukraine: Poutine accuse les États-Unis de faire traîner le conflit

Mis à jour le 16/08/2022 | La Presse Canadienne

Un navire humanitaire transportant des céréales vers l'Afrique a quitté l'Ukraine mardi.

Ukraine: des bombardements font trois morts et plusieurs blessés dans l'est

Mis à jour le 15/08/2022 | La Presse Canadienne

Le Parlement ukrainien a prolongé la loi martiale et la mobilisation générale du pays pour 90 jours supplémentaires.

À la une

Bourse: Wall Street termine en baisse, un temps mort faute de catalyseur

Mis à jour le 17/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine aussi dans le rouge.

À surveiller: Apple, McDonald's et WSP

17/08/2022 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres d’Apple, McDonald’s et WSP? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

17/08/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.