Royaume Uni: la première ministre Theresa May quittera son poste le 7 juin

Publié le 24/05/2019 à 06:57

Royaume Uni: la première ministre Theresa May quittera son poste le 7 juin

Publié le 24/05/2019 à 06:57

Par La Presse Canadienne

Theresa May a annoncé vendredi qu'elle quittera son poste de chef du Parti conservateur du Royaume-Uni le 7 juin prochain.

La chef du gouvernement britannique a précisé qu'elle avait informé la reine Élisabeth II qu'elle resterait dans ses fonctions de première ministre jusqu'à la désignation d'une personne pour lui succéder. Ce processus devrait prendre quelques semaines.

Un farouche partisan de la sortie de la Grande-Britannique de l'Union européenne (UE), Boris Johnson, est perçu comme étant un candidat intéressé par la succession de Mme May. Boris Johnson est un ancien ministre des Affaires étrangères.

La sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne est prévue pour le 31 octobre, mais les modalités du divorce n'ont pas encore été entérinées par les élus britanniques.

Dans sa brève déclaration faite devant le 10, Downing Street à Londres, Theresa May a déclaré qu'il était temps qu'une autre personne dirige le gouvernement. Elle a ajouté qu'elle quittait sans amertume et avec des sanglots, elle a dit que ce fut un honneur pour elle de servir le pays qu'elle aime.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre

Sur le même sujet

Bombardier: stupeur et inquiétude à Belfast

02/05/2019 | Martin Jolicoeur

L'annonce de Bombardier ajoute à l'inquiétude économique entourant le Brexit en Irlande du Nord.

Le Brexit semble avoir aidé Saputo à acheter Dairy Crest

15/04/2019 | Julien Arsenault, PC

Le contexte, combiné à d’autres vents de face, a pesé sur le cours de l’action de cette société, selon Lino Saputo fils.

À la une

Le Québec à l'origine de l'aluminium «vert»

17/06/2019 | Siham Lebiad

De l’aluminium non polluant «made in Québec» d’ici 2024? C’est le pari que s’est donné l’entreprise Elysis.

L'accès à la propriété s'améliore après un recul notable en 2018

17/06/2019 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. En 2018, l'accès à la propriété a atteint un creux en 7 ans au Québec

Ottawa précise les modalités de son programme d'aide d'accession à la propriété

17/06/2019 | Martin Jolicoeur

Les prêts seront remboursables, sans intérêt, et modulables en fonction des variations de valeur de la propriété.