Piètre bilan pour l'Accord économique et commercial global

Publié le 09/10/2019 à 08:11

Piètre bilan pour l'Accord économique et commercial global

Publié le 09/10/2019 à 08:11

Par La Presse Canadienne
Devant des drapeaux du Canada et de l'Europe, deux personnes se serrent la main.

(Photo: 123RF)

Un institut de recherche québécois dresse un bien piètre bilan pour le Canada des deux premières années de mise en vigueur de l’Accord économique et commercial global (AÉCG) signé avec l’Union européenne.

Une fiche socioéconomique publiée mercredi par l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS) conclut que depuis deux ans, le déficit global de la balance commerciale entre le Canada et l’Union européenne a continué de croître.

Une analyse par l’IRIS des données d’importations et d’exportations entre le Canada et l’UE révèle que seuls deux secteurs de l’économie ont bénéficié de l’AÉCG : ceux du pétrole et des minéraux.

Guillaume Hébert, chercheur à l’Institut, affirme qu’il est aberrant qu’en 2019, les seuls bénéfices économiques que l’on tire d’un accord comme l’AÉCG soient liés aux énergies fossiles. Il rappelle que le secteur des minerais est lui aussi une industrie extrêmement polluante.

L’IRIS rappelle que l’AÉCG devait permettre aux entreprises canadiennes de conquérir de nouveaux marchés. Pourtant, selon son analyse, le niveau des exportations nettes s’est plutôt détérioré de 22,1 % depuis l’entrée en vigueur de l’Accord, ce qui représente en moyenne 323 millions $ de déficit commercial de plus par mois.

Guillaume Hébert soutient que ce sont les grandes corporations qui sortent gagnantes de l’AÉCG qui, à son avis, favorise les opérations des firmes transnationales.

À suivre dans cette section

L'ACEUM ratifié aux États-Unis
Mis à jour le 16/01/2020 | AFP

image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Avions d'affaires: Bombardier devra convaincre les investisseurs

Bombardier devra prouver aux investisseurs sa capacité de livrer des résultats dans un secteur vulnérable à l'économie.

Montréal renonce aux trottinettes électriques en libre-service

Seulement 20 % des trottinettes auraient été stationnées dans l’un des 410 espaces définis à cette fin.

Couche-Tard n'est plus la seule à vouloir acheter Caltex

Alimentation Couche-Tard aura un rival dans sa tentative d'acquisition de l'entreprise australienne Caltex.