Le Brésil à la rescousse de l'Europe

Publié le 28/10/2011 à 15:52, mis à jour le 16/10/2013 à 07:29

Le Brésil à la rescousse de l'Europe

Publié le 28/10/2011 à 15:52, mis à jour le 16/10/2013 à 07:29

Par AFP

Le Brésil est disposé à effectuer un apport financier pour aider l'Europe face à la crise de la dette en zone euro, de préférence par le biais du FMI, a indiqué vendredi un haut fonctionnaire du gouvernement.

Cependant, il n'écarte pas d'envoyer un soutien financier à travers les nouveaux mécanismes annoncés par le Fonds européen de stabilité financière (FESF), a ajouté ce responsable lors d'une réunion à Brasilia avec un groupe de journalistes.

Lors du sommet du G2O qui réunira la semaine prochaine à Cannes les principales économies de la planète - industrialisées et émergentes - les pays analyseront l'accord passé jeudi à Bruxelles par les pays de la zone euro.

"Si l'évaluation est positive" on verra s'il est "nécessaire d'apporter un appui supplémentaire du G20", a dit le haut fonctionnaire.

"S'il y avait un consensus comme quoi les mesures européennes sont bonnes, nous serions disposés à coopérer via le FMI", a-t-il précisé.

L'apport du Brésil se ferait par l'envoi de réserves (de devises) comme il l'avait fait en 2009 quand il avait mis une ligne de crédit de 10 milliards de dollars à la disposition du FMI.

Le gouvernement brésilien demandera en contrepartie à cet éventuel apport un élargissement de ses quotas au sein de l'organisme international.

Mais, bien que le Brésil donne la préférence au FMI il n'écarte pas de faire un apport à travers des fonds spéciaux (special purpose vehicle), un mécanisme destiné à approvisionner le Fonds européen de stabilité financière (FESF).

"Nous devons voir s'il s'agit d'un bon produit ou non", puisqu'on n'en connaît pas encore les détails, a ajouté ce responsable.

L'accord européen trouvé à l'arraché jeudi prévoit une réduction de la dette de la Grèce et le renforcement du Fonds européen de stabilité financière (FESF) pour éviter la contagion à d'autres pays. Mais les problèmes de la Grèce restent non résolus.

À suivre dans cette section

L'ACEUM ratifié aux États-Unis
Mis à jour le 16/01/2020 | AFP

image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

L'importance du réseau pour les petites entreprises

Édition du 19 Octobre 2019 | Kévin Deniau

ENTREPRENEURIAT: L'APPORT DES TPE. Plutôt que de laisser filer de trop grosses occasions, des TPE travaillent en équipe.

Les très petites entreprises: essentielles à l'économie

Édition du 19 Octobre 2019 | Kévin Deniau

ENTREPRENEURIAT: L'APPORT DES TPE. L'importance des très petites entreprises est bien souvent sous-estimée

Pour les TPE, un parcours parsemé d'obstacles pour atteindre la croissance

Édition du 19 Octobre 2019 | Kévin Deniau

ENTREPRENEURIAT: L'APPORT DES TPE. Seules six TPE sur dix ont connu une croissance positive entre 2012 et 2014.