L'économie néerlandaise se rétablit

Publié le 23/08/2010 à 15:34

L'économie néerlandaise se rétablit

Publié le 23/08/2010 à 15:34

Photo : Bloomberg. The Hague, Pays-Bas

Après un resserrement de 4 % du produit intérieur brut (PIB) en 2009, voilà que l’économie néerlandaise pourrait grimper de 1,25 % en 2010, selon le Netherlands Bureau for Economic Policy Analysis CPB.

D’après le Bureau, les Pays-Bas ont enregistré une hausse de 0,5 % du PIB au premier trimestre de 2010 et de 0,9 % au deuxième trimestre.

Les Pays-Bas sont un important partenaire commercial du Québec. Les exportations du Québec vers les Pays-Bas se chiffraient à 798 millions de dollars en 2009, principalement provenant de la vente d’aluminium, de minerais de fer, de ferro-alliage ainsi que des huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux.

Le total des importations, quant à eux, était de 821 millions de dollars. Le Québec importe avant tout des huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux, du sang humain ou animal et des bières de malt, selon l’Institut de la statistique du Québec.

Retour en force des exportations

L’économie néerlandaise a vécu un cycle récessif de 50 ans, qui a pris fin vers l'an 2000, selon le Réseau EuroAffaires, un site élaboré pour le ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation et par la Chaire Jean-Monnet de l'Université de Montréal.

La croissance économique du pays a oscillé entre 1 % et 1,5 % jusqu’en 2006, année où le PIB a crû de 3 %. Cette hausse est due à la reprise en force des exportations, le moteur de la croissance économique néerlandaise, selon le Réseau.

En effet, les Pays-Bas sont le deuxième plus important exportateur de la zone euro, après l’Allemagne, et occupent le 6e rang des exportateurs à l’échelle du globe. La croissance s’est poursuivie au deuxième trimestre de 2010, puisque les exportations ont augmenté de 12 % par rapport à l’année précédente.

Les consommateurs de ce pays de 16,5 millions d’habitants ont également recommencé à dépenser. Les dépenses de consommation a augmenté de 1,1 %, une première en près de deux ans.

Selon Bloomberg, cet accroissement est attribuable à la hausse des ventes d’automobiles ainsi qu’à une plus grande consommation de gaz naturel, due à des températures plus froides que les années précédentes.

À la une

Étape cruciale pour l’avenir de Lithium Amérique du Nord

La Cour supérieure du Québec peut approuver la vente, suspendre le processus ou ordonner de refaire un appel d'offres.

Bourse: le temps de miser sur l'industrie du tourisme?

BALADO. Le temps est-il venu d'acheter des titres de l'industrie du tourisme pour profiter de la reprise?

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

07:25 | LesAffaires.com et AFP

Les marchés consolident leurs gains, digérant encore les annonces de la Fed de l'avant-veille.