Introduction historique du salaire minimum en Allemagne

Publié le 03/07/2014 à 15:40

Introduction historique du salaire minimum en Allemagne

Publié le 03/07/2014 à 15:40

Par La Presse Canadienne

La chancelière allemande, Angela Merkel. (Photo: Bloomberg)

Les législateurs allemands ont adopté jeudi avec une forte majorité l'introduction d'un salaire minimum, une mesure historique qui constitue un important gain pour les députés de centre-gauche.

La plupart des travailleurs de la plus grande économie de l'Union européenne toucheront 8,50 euros de l'heure (environ 12,30 $ CAN) à compter du 1er janvier. Certains employeurs auront droit à une période de transition de deux ans.

La loi prévoit certaines exceptions - elle ne s'applique pas aux employés âgés de moins de 18 ans, et ceux qui reviennent sur le marché du travail après une longue absence ne toucheront pas le salaire minimum avant une période de six mois.

Selon la ministre du Travail Andrea Nahles, une sociale-démocrate, 3,7 millions de personnes pourront bénéficier directement de cette mesure, que la chancelière Angela Merkel a décrit comme un «douloureux» compromis politique.

Les législateurs ont approuvé l'introduction du salaire minimum par un vote de 535 à 5, avec 61 abstentions.

Les sondages laissaient entendre que les Allemands étaient largement en faveur de l'arrivée du salaire minimum au pays. Angela Merkel avait donné son feu vert à contrecoeur, craignant que cela ne mène à des pertes d'emplois.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre

Sur le même sujet

Les dix meilleures et les dix pires villes où vivre

18/10/2017 | Matthieu Charest

Pour la première fois en une décennie, la qualité de vie s'est globalement améliorée. Mais...

Globex investit en Allemagne

13/09/2017 | Les Affaires PRO

La minière torontoise qui détient plusieurs propriétés en Abitibi et dans la région ...

À la une

Quand la Chine avalera Hong Kong (2)

15/06/2019 | François Normand

ANALYSE - La liberté s'érode tranquillement, et cela représente un risque pour les entreprises et les investisseurs.

Avant la Fed, la Bourse se fige

Mis à jour le 15/06/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Le calme en Bourse occulte la fébrilité entourant la prochaine décision de la Fed.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

14/06/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quelles sont les entreprises qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la semaine?