Europe: en route vers une nouvelle récession

Publié le 10/11/2011 à 11:43, mis à jour le 16/10/2013 à 07:25

Europe: en route vers une nouvelle récession

Publié le 10/11/2011 à 11:43, mis à jour le 16/10/2013 à 07:25

Par AFP

L'Europe risque de replonger dans la récession économique en raison principalement de l'impact de la crise de la dette qui sape la confiance, menace d'emporter l'Italie et de déstabiliser l'ensemble de la zone euro.

"La croissance s'est arrêtée en Europe et nous pourrions connaître une nouvelle phase de récession", a prévenu jeudi le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, Olli Rehn, à l'occasion de la publication des prévisions économiques d'automne de l'exécutif européen à Bruxelles.

"Ce risque provient principalement des craintes liées à la dette souveraine" en zone euro, a ajouté la Commission dans un rapport, sans exclure "une récession profonde et prolongée et de nouvelles turbulences sur les marchés".

Techniquement, une récession se définit à partir d'au moins deux trimestres consécutifs de recul de l'activité économique. Pour l'Europe, il s'agirait de la deuxième récession en trois ans, après celle née de la crise financière en 2008, avec pour conséquence un chômage et un taux d'endettement qui se maintiendrait à un niveau élevé (plus de 90% en 2012 pour la seule zone euro).

Il y a à peine deux mois, Bruxelles se montrait moins pessimiste et écartait le risque de récession, preuve que la situation s'est très vite dégradée avec une contagion de la crise à l'Italie, troisième économie de la zone euro.

En conséquence, un redressement de l'économie passera "nécessairement par le retour de la confiance dans la viabilité budgétaire et dans le système financier et par l'accélération des réformes destinées à renforcer le potentiel de croissance de l'Europe", estime M. Rehn, faisant allusion aux décisions prises récemment par les dirigeants de la zone euro.

Fin octobre, ils se sont mis d'accord pour alléger le fardeau de la dette grec de 100 milliards d'euros sur un total de 350 milliards, renforcer leur pare-feu financier de la zone euro (le FESF) et améliorer le pilotage de l'Union monétaire.

Un plan qui doit encore être mis en application.

En attendant, outre le cas de la Grèce, qui devrait rester en récession l'an prochain contrairement à une précédente estimation de Bruxelles, le tableau est noir pour l'ensemble de l'Union monétaire.

Au Portugal, la récession devrait être plus profonde que prévu, avec un recul du PIB de 3% en 2012 contre 1,8% prévu au printemps.

En pleine tourmente, l'Italie devrait connaître une stagnation de son Produit intérieur brut en 2012 (+0,1%), alors que la Commission tablait en mai dernier sur une croissance de 1,3%. La situation devrait péniblement s'améliorer en 2013, avec une progression du PIB de 0,7%, selon Bruxelles.

Le pessimisme est également de mise pour les locomotives de la zone euro, l'Allemagne et la France, qui sont deux pays parmi les mieux notés en Europe.

Bruxelles envisage désormais une croissance de seulement 0,8% en Allemagne et de 0,6% en 2012, alors que les deux pays tablent sur un PIB de 1%.

C'est en se fondant sur ce chiffre que Paris vient d'annoncer un nouveau plan d'austérité, représentant 7 milliards d'euros d'économies ou de recettes supplémentaires d'ici fin 2012.

Mais Bruxelles a également mis en garde Paris contre son déficit public excessif, demeurant à 5,1% en 2013, bien au-dessus de l'objectif officiel de retour à 3% du PIB conforme au Pacte de stabilité européen.

"Des mesures supplémentaires sont nécessaires, a pointé M. Rehn.

Un message qui a été entendu à Paris. Les ministres des Finances et du Budget ont assuré que "l’engagement de ramener le déficit à 3% du PIB en 2013 puis à l’équilibre en 2016 serait tenu", en soulignant la "détermination totale du gouvernement" à cet égard.

 

 

À suivre dans cette section


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Apple continuera à produire son Mac Pro aux USA grâce à des exemptions

Il y a 43 minutes | AFP

Elle aura une exonération sur 10 composants d’ordinateurs importés de Chine, jusqu’alors visés par une surtaxe de 25 %.

Huawei: Meng Wanzhou devant les tribunaux à Vancouver

13:09 | AFP

Les avocats de Mme Meng affirment que leur cliente a été illégalement interpellée, fouillée et interrogée.

10 clés géopolitiques pour comprendre la Chine de Xi Jinping

04/09/2019 | lesaffaires.com

LIVRE BLANC. Voici 10 analyses géopolitiques pour mieux comprendre l'impact de la Chine sur l'économie canadienne.