Risque de "guerre commerciale"

Publié le 11/10/2011 à 21:43, mis à jour le 18/10/2013 à 12:43

Risque de "guerre commerciale"

Publié le 11/10/2011 à 21:43, mis à jour le 18/10/2013 à 12:43

Par AFP

Photo : Bloomberg

L'adoption par le Sénat américain d'un projet de loi visant à pénaliser la Chine, soupçonnée de manipuler sa monnaie pour gonfler ses exportations, est une "entorse grave" aux règles de l'OMC susceptible de provoquer une "guerre commerciale", a estimé mercredi Pékin.

"C'est une entorse grave aux règles de l'OMC (Organisation mondiale du Commerce), qui ne pourra pas régler les problèmes de l'économie et du chômage américains" et qui "entravera les efforts (menés en vue) d'une reprise forte dans le monde", a déclaré Ma Zhaoxu, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

"Le Sénat américain a bel et bien créé une bombe à retardement susceptible de déclencher une guerre commerciale entre les deux premières économies mondiales", a de son côté estimé l'agence officielle Chine nouvelle dans un commentaire.

"Tout comme les fois précédentes, le Sénat a choisi le mauvais remède pour tenter de guérir le malaise économique chronique américain", a poursuivi l'agence, en réaffirmant la position chinoise selon laquelle le taux de change du yuan n'est pas la principale cause de l'excédent commercial avec les Etats-Unis.

Les élus américains "font de la Chine le bouc émissaire des problèmes intérieurs du pays, avant l'élection présidentielle de l'année prochaine", a accusé Chine nouvelle.

Le Sénat américain a approuvé mardi un projet de loi visant à pénaliser la Chine, soupçonnée de manipuler sa monnaie afin de gonfler ses exportations, malgré les réticences de la Maison Blanche et les avertissements de Pékin.

Les élus du Sénat, à majorité démocrate, ont adopté ce texte par 63 voix contre 35. Mais la Chambre des représentants n'a pas prévu de se prononcer sur le texte, car les chefs de la majorité républicaine craignent une guerre commerciale avec Pékin. Le président de la Chambre, John Boehner, a déjà affirmé récemment qu'un tel projet était "dangereux".

Le secrétaire au Trésor, Timothy Geithner, a estimé mardi soir sur Bloomberg TV que les sénateurs "n’avaient pas" déclenché de guerre commerciale avec la Chine en adoptant ce texte.

Mais il a répété que l'administration Obama ne soutenait pas le projet de loi dans son ébauche actuelle, dont plusieurs dispositions seraient selon lui "en contradiction" avec les obligations des Etats-Unis à l'OMC.

A l'approche de la présidentielle de novembre 2012, les partisans du texte soutiennent que l'économie américaine, avec son taux de chômage à 9,1%, souffre d'une sous-évaluation de la monnaie chinoise. Avec ce projet de loi, les sénateurs cherchent à pousser le Trésor à accuser formellement Pékin de manipuler sa monnaie. Ils prévoient des sanctions le cas échéant.

Pékin s'était avant le vote déclaré "fermement opposé" à ce projet de loi. "Ce projet de loi se sert des prétendus +déséquilibres des changes+ comme d'une excuse, aggrave le problème du taux de change, met en place des mesures protectionnistes", avait dénoncé un porte-parole de la diplomatie chinoise.

La banque centrale chinoise avait également "regretté" ce projet de loi américain, en affirmant que le déficit commercial colossal des Etats-Unis avait des raisons multiples.

À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Ă©nergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Ces trois tendances bouleverseront l'économie américaine

ANALYSE - Elles auront des impacts positifs et négatifs sur la société, les entreprises et les travailleurs américains.

Le retour des aubaines hisse le S&P/TSX Ă  un record

BLOGUE. Il est encore trop tôt pour dire si les titres bon marché et plus cycliques prendront le relais en Bourse.

Ă€ surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

14/09/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.