Les Affaires en Chine : Un nouveau centre-ville à Canton

Publié le 19/04/2011 à 09:24, mis à jour le 03/05/2011 à 14:31

Les Affaires en Chine : Un nouveau centre-ville à Canton

Publié le 19/04/2011 à 09:24, mis à jour le 03/05/2011 à 14:31

Par François Normand

Blogue – Il faut le voir pour le croire. En quelques années seulement, la capitale de la province du Guangdong s’est dotée d’un nouveau quartier des affaires – rien de moins - adjacent à l’ancien.

Zhujiang New Town (Zhujiang Xincheng en cantonais), c’est le nom de ce nouvel espace immobilier, qui est grosso modo, à vue d'oeil, de la superficie du centre-ville de Montréal.

Tours à bureaux, complexes résidentiels, grands hôtels, jardins publics, commerces branchés, le Zhujiang New Town est le bastion des nouveaux riches chinois et de la plupart des «expats», ces étrangers qui travaillent à Canton.

L’émergence de ce nouveau quartier des affaires témoigne du dynamisme et de l’augmentation du niveau de vie dans cette ville, sans parler de la demande croissante pour le luxe en général.

Et ce n’est qu’un exemple. Récemment, un autre quartier, le quartier d’artistes Red Tory, a vu le jour dans un ancien parc industriel situé sur les rives de la rivière des Perles.

Avec ses nombreuses galeries d’art, on le compare au quartier branché de Soho, à Manhattan, aménagé dans les années 1960 et 1970 dans des usines désaffectées bon marché pour les artistes de New York.

Comme dans les autres villes de la Chine, cette frénésie immobilière s’accompagne d’une explosion des prix à Canton, bien que la valeur des résidences a commencé à baisser dans certaines banlieues.

Plusieurs analystes parlent même d’une bulle immobilière, comme celle qui a plongé les États-Unis en récession. La grande différence, c’est que ce boom immobilier ne s’appuierait pas sur un endettement excessif. Beaucoup de Chinois paient leurs condos en argent comptant, et ce, dans un pays où le taux d’épargne est très élevé.


Notre journaliste François Normand est actuellement en Chine pour effectuer une série de reportages sur des entreprises canadiennes implantées dans ce pays. Dans cette chronique, il partage avec nous ses impressions et ses analyses au fil d’un périple de deux semaines qui le mène à Canton, Shanghai et Pékin. Suivez-le !


LIRE AUSSI :


Les Affaires en Chine : Canton, « la perle du sud »


Les Affaires en Chine : Premier choc culturel


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Le parti communiste perdra-t-il le monopole du pouvoir en Chine?

19/04/2019 | François Normand

BALADO - Quatre scénarios sont possibles pour l'avenir de la Chine, selon un récent livre. Lequel est le plus probable?

Chine : quatre scénarios politiques pour l'avenir

13/04/2019 | François Normand

ANALYSE - Démocratie, révolution violente, statu quo, modèle singapourien? Un spécialiste de la Chine se prononce.

À la une

Du numérique à la brique: le virage de BonLook

Il y a 49 minutes | Catherine Charron

Découvrez pourquoi l'entreprise a décidé d'ouvrir plus d'une trentaine de points de vente physiques.

Du numérique à la brique: la transition de Frank and Oak

17/04/2019 | Catherine Charron

Voici pourquoi l'entreprise a pris la décision d'ouvrir des points de vente physiques.

Le taux directeur demeure inchangé à 1,75%

Mis à jour à 11:25 | La Presse Canadienne

Sa révision à la baisse de la croissance fait suite au brusque ralentissement de l’économie canadienne à la fin de 2018.