Les Affaires en Chine : la New York de l'Asie

Publié le 21/04/2011 à 09:20, mis à jour le 03/05/2011 à 14:30

Les Affaires en Chine : la New York de l'Asie

Publié le 21/04/2011 à 09:20, mis à jour le 03/05/2011 à 14:30

Par François Normand

Blogue – Arriver dans la métropole chinoise en avion donne toute la mesure de la transformation économique fulgurante que vit la Chine depuis le milieu des années 1990.

À perte de vue, on y aperçoit des banlieues immenses, avec leurs forêts de nouveaux blocs à appartements, de maisons de luxe uniformes, d’autoroutes, sans parler du centre-ville de Shanghai, qui compte des centaines, voire des milliers, de tours à bureau, d’hôtels et de condos.

Shanghai compte 25 millions d’habitants, ce qui en fait l’une des villes les plus populeuses au monde avec Tokyo, Mexico et Sao Paulo. Ce qu’il y a d’incroyable avec cette ville, c’est qu’il n’y circulait que très peu de voitures dans les rues il y a une quinzaine d’années seulement.

Aujourd’hui, des autoroutes surélevées serpentent la ville et les automobilistes sont souvent pris dans des bouchons de circulation, comme à Montréal aux heures de pointe! Si beaucoup de Chinois roulent encore en vélos, en motocyclette ou en transport en commun, la voiture devient de plus en plus courante à Shanghai.

Les routes chinoises compte d’ailleurs 1,5 million de nouveaux véhicules par année, ce qui fait de la Chine le plus important marché automobile au monde devant les États-Unis. Et une bonne partie de ces voitures se retrouvent à Shanghai.

La métropole chinoise devient aussi de plus en plus un centre financier de premier plan. La Bourse de Hong-Kong réalise certes davantage de premiers appels publics à l’épargne (des IPOs en anglais) que la Bourse de Shanghai, en plus d’avoir une capitalisation boursière bien supérieure. Mais pour combien de temps encore.

Le développement économique et financier de Shanghai est si fulgurant que la métropole chinoise pourrait devenir le principal centre financier du pays dans un avenir pas si lointain.

Shanghai, c’est aussi une capitale de la mode, des cafés branchés, des magasins de luxe, sans parler de bars, où l’on par exemple assister à des spectacles de jazz ou de blues.

Les ados et les jeunes adultes sont aussi connectés - sinon plus - que les nôtres à leurs téléphones intelligents et leurs iPods.

La vie urbaine et l’énergie de Shanghai n’est pas sans d’ailleurs rappeler celles de New-York, une ville phare dans le monde occidental avec, dans une moindre mesure, Paris et Londres.

D'autres grandes villes asiatiques sont dynamiques, comme Singapour (une cité-État) Tokyo ou Hong-Kong.

Mais seule Shanghai, de par sa population, sa vitalité et son dynamisme économique, peut sans doute aspirer un jour à devenir la New-York de l’Asie.

Notre journaliste François Normand est actuellement en Chine pour effectuer une série de reportages sur des entreprises canadiennes implantées dans ce pays. Dans cette chronique, il partage avec nous ses impressions et ses analyses au fil d’un périple de deux semaines qui le mène à Canton, Shanghai et Pékin. Suivez-le !

 

LIRE AUSSI

Les Affaires en Chine : Un nouveau centre-ville à Canton

Les Affaires en Chine : Canton, « la perle du sud »

Les Affaires en Chine : Premier choc culturel


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street plus optimiste sur le front sanitaire

Mis à jour le 10/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Cette semaine, le Dow Jones est monté de 0,96 %, le Nasdaq de 4,02 % et le S&P 500 de 1,76%.

L'affaire Trudeau-WE Charity: on ne lésine pas avec l'éthique

Une apparence de conflits peut en effet être aussi dommageable pour sa réputation qu’un véritable conflit d’intérêts.

Se former à l'ère du «nouveau normal»

Édition du 17 Juin 2020 | Philippe Jean Poirier

FORMATION. Les entreprises ont tout intérêt à profiter de la timide reprise de leurs ...