La concurrence chinoise perce dans les produits et services de haute qualité


Édition du 06 Décembre 2014

La concurrence chinoise perce dans les produits et services de haute qualité


Édition du 06 Décembre 2014

Par François Normand
Services financiers

Les grandes banques chinoises sont déjà au Canada, comme l'Industrial and Commercial Bank of China (ICBC) et la Bank of China. Cette dernière compte une dizaine de succursales au pays, dont une à Montréal, depuis octobre 2013. La Bank of China offre des services aux entreprises similaires à ceux qu'offrent déjà du reste les banques canadiennes.

Selon les spécialistes, c'est au chapitre des paiements en yuans chinois des fournisseurs et des clients de nos entreprises en Chine que les banques chinoises se démarqueront, d'autant que c'est au Canada que la Chine a choisi d'établir son premier centre d'échange du yuan en Amérique.

Saibal Ray, professeur de gestion à l'Université McGill, estime que la concurrence des banques chinoises pourrait aussi se faire sentir dans la gestion de patrimoine au Canada. «Elles visent la clientèle des Chinois riches établis au Canada», dit-il.

Pour sa part, Éric Lemieux, directeur général de Finance Montréal et du Centre financier international (CFI) Montréal, affirme que les banques chinoises ne représentent pas une menace sérieuse, car les institutions financières d'ici occupent bien le marché canadien. En revanche, il estime que les banques chinoises voudront «accompagner» les entreprises et les particuliers de la Chine qui investissent dans l'économie canadienne. «Elles veulent leur offrir leurs services au Canada», dit-il.

À la une

Comment se protéger des fraudeurs en voyage?

Il y a 33 minutes | La Presse Canadienne

L’augmentation de la fraude numérique peut être attribuée à l’évolution de l’économie vers des niveaux prépandémiques.

Déconstruire les vieux mythes

BLOGUE INVITÉ. En achetant Clearwater Seafoods, les Mi’kmaq ont montré qu’ils savent brasser des affaires.

Les objectifs d’Equinor, BP et Shell «incompatibles» avec l’accord de Paris

13:30 | AFP

Les scénarios parviennent pas à limiter le réchauffement et dépasseraient largement la limite de 1,5 °C.