La Chine vise une croissance économique de 6 à 6,5% en 2019

Publié le 05/03/2019 à 06:45

La Chine vise une croissance économique de 6 à 6,5% en 2019

Publié le 05/03/2019 à 06:45

Par La Presse Canadienne

Le plus haut responsable économique chinois a annoncé mardi un objectif annuel de croissance économique robuste et une augmentation de 7,5 pour cent des dépenses militaires lors d'une session législative assombrie par la guerre tarifaire avec Washington.

Dans le but d'apaiser les craintes américaines et européennes selon lesquelles le système chinois est manipulé en défaveur des entreprises étrangères, le premier ministre Li Keqiang a promis dans un discours devant l'Assemblée populaire nationale qu'elles seront «traitées sur un pied d'égalité» avec leurs concurrents chinois.

M. Li a fixé l'objectif de croissance entre 6 et 6,5 pour cent pour cette année, ce qui témoigne de la détermination des autorités à consolider une économie en perte de vitesse, dominée par l'État, et à prévenir des pertes d'emplois qui représentent un danger politique dans un contexte des hausses tarifaires américaines et d'une baisse de la demande mondiale.

L'objectif de 2019 est légèrement en retrait par rapport à la croissance de 6,6 pour cent enregistrée l'an dernier, soit son plus bas niveau en trois décennies, mais il serait parmi les plus vigoureux au monde s'il est atteint.

Le premier ministre a promis des dépenses plus importantes pour le développement technologique que le parti communiste au pouvoir considère comme une voie de prospérité et d'influence mondiale, ainsi que plus d'argent pour l'éducation, les programmes sociaux et la construction d'ouvrages publics.

M. Li a averti que la deuxième économie du monde était confrontée à un «environnement plus grave et plus complexe» et à des risques «plus importants en nombre et en taille».

La réunion qui s'échelonne sur deux semaines rassemble plus de 3000 délégués de l'assemblée au Palais du peuple est l'événement le plus en vue de l'année en Chine, mais peu de travail législatif y est effectué. Au lieu de cela, il sert de plateforme pour mettre en lumière les projets de l'année à venir et à donner le ton aux travaux du gouvernement.

Plusieurs s'attendent à ce que le gouvernement du président Xi Jinping se serve de la session de cette année pour annoncer des mesures visant à soutenir la croissance économique, notamment des réductions d'impôt et un soutien accru aux entrepreneurs qui génèrent de nouveaux emplois et de la richesse en Chine.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre

Sur le même sujet

Quand la Chine avalera Hong Kong (2)

15/06/2019 | François Normand

ANALYSE - La liberté s'érode tranquillement, et cela représente un risque pour les entreprises et les investisseurs.

La Bourse se tend-elle un piège?

Mis à jour le 14/06/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les investisseurs misent sur la Fed ou un accord commercial. Ils pourraient être déçus.

À la une

Le Québec à l'origine de l'aluminium «vert»

De l’aluminium non polluant «made in Québec» d’ici 2024? C’est le pari que s’est donné l’entreprise Elysis.

L'accès à la propriété s'améliore après un recul notable en 2018

BLOGUE INVITÉ. En 2018, l'accès à la propriété a atteint un creux en 7 ans au Québec

Ottawa précise les modalités de son programme d'aide d'accession à la propriété

Les prêts seront remboursables, sans intérêt, et modulables en fonction des variations de valeur de la propriété.