USA: la Poste veut supprimer 138 000 postes

Publié le 06/09/2011 à 18:10, mis à jour le 16/10/2013 à 21:45

USA: la Poste veut supprimer 138 000 postes

Publié le 06/09/2011 à 18:10, mis à jour le 16/10/2013 à 21:45

Par AFP

Le PDG de la Poste américaine, Patrick Donahoe, a affirmé mardi que l'entreprise allait devoir supprimer près d'un quart de ses effectifs sur trois ans, soit 138.000 suppressions d'emplois.

"Notre objectif affirmé est de réduire les coûts annuels de 20 milliards de dollars sur les trois prochaines années, permettant de faire passer les coûts sous 60 milliards de dollars par an avec des effectifs ramenés à environ 425.000 salariés", a indiqué M. Donahoe lors d'une audition devant le Sénat.

Il y a un mois, un projet de restructuration révélé par le Washington Post ne prévoyait que 120.000 suppressions d'emplois.

L'US Postal Service comptait au 30 juin quelque 563.000 salariés, contre 788.000 en 2000 et 663.000 en 2008.

L'entreprise se débat avec de graves difficultés financières depuis plusieurs années. Un paiement de 5,5 milliards de dollars dû à l'Etat fédéral le 30 septembre menace de vider ses caisses, a rappelé M. Donahoe.

"Sans changement législatif cette année, la Poste est confrontée au risque d'une cessation de paiement, la trésorerie disponible à la fin du mois sera insuffisante pour honorer nos obligations financières", a-t-il indiqué.

La perte annuelle lors de l'exercice qui s'achève le 30 septembre pourrait selon lui atteindre jusqu'à 10 milliards de dollars.

Mais "nous ne voulons pas d'argent des contribuables", a dit le PDG. Il a demandé aux parlementaires de lui donner les moyens législatifs d'avoir un modèle économique viable.

L'entreprise est confrontée à une combinaison d'augmentation des coûts, notamment ceux des pensions de retraite de ses anciens salariés, et de baisse de son chiffre d'affaires.

À la une

Bourse: nouveaux records pour le Nasdaq et le S&P 500

Mis à jour le 21/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en légère hausse.

Bourse: les gains du S&P 500 en 2024 restent fragiles

03/05/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Plus de la moitié du gain du S&P 500 lors des quatre premiers mois de 2024 est attribuable à... Nvidia.

Bourse: les gagnants et les perdants du 21 mai

Mis à jour le 21/05/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.