Le Pérou envisage la fermeture temporaire du Machu Picchu

Publié le 30/01/2024 à 13:40

Le Pérou envisage la fermeture temporaire du Machu Picchu

Publié le 30/01/2024 à 13:40

Par AFP

En temps, normal, le site accueille 4500 touristes par jour en moyenne. (Photo: 123RF)

Le Pérou a annoncé lundi réfléchir à une fermeture temporaire du site du Machu Picchu, après cinq jours de grève des habitants contre ce qu'ils dénoncent être une «privatisation» de la vente des billets d'entrée au site inca le plus visité au monde.

Plus de 1200 touristes ont été évacués au cours du week-end du site inca le plus visité au monde, en raison de ce mouvement social.

Selon la ministre de la Culture, Leslie Urteaga, les leaders de la mobilisation ont proposé que le site soit fermé pour des raisons de sécurité, en l'absence de dialogue entre les parties.

«Nous allons évaluer les demandes du collectif, dont l'une est de fermer la llapta (citadelle). Ce serait douloureux pour tout le monde, mais nous allons l'évaluer», a déclaré Leslie Urteaga à la télévision publique.

Des opposants ont lancé jeudi un mouvement de grève «illimitée» pour dénoncer une décision du ministère de la Culture de recourir à un intermédiaire privé pour gérer la vente de billets en ligne, qu'ils considèrent comme un premier pas vers la privatisation du site.

Le collectif affirme que l'entreprise choisie, Joinnus, pourrait bénéficier de jusqu'à 3,2 millions de dollars américauns ($US) par an de commissions grâce au nouveau système.

De nombreux commerces ont baissé leur rideau depuis jeudi et l'opérateur ferroviaire Ferrocarril Transandino a suspendu vendredi sa desserte du site en raison des manifestations.

Le ministère de la Culture a indiqué que le gouvernement ne discuterait que si la grève, qui entraîne des pertes quotidiennes d'un million de soles (environ 263 000$US), était levée.

Lundi soir, les leaders de la contestation ont finalement annoncé qu'ils observeraient une trêve de 24 heures mardi afin d'établir un dialogue pour trouver une solution.

Le ministère de la Culture affirme que le nouveau système de vente doit permettre de contrôler le flux de touristes et préserver la citadelle, classée au Patrimoine mondial de l'humanité depuis 1983. 

Le Premier ministre Alberto Otarola a par ailleurs affirmé qu'une «mafia» avait détourné à son profit l'actuel système de vente de billets aux guichets.

Le complexe archéologique, situé à 130 kilomètres de la ville de Cuzco et à 2438 mètres d'altitude, a été construit au XVe siècle sur ordre de l'empereur inca Pachacutec (1438-1470) et découvert en 1911 par l'explorateur américain Hiram Bingham. 

En temps, normal, il accueille 4500 touristes par jour en moyenne.

Sur le même sujet

Tourisme: les vacances se poursuivent

23/04/2024 | John Plassard

EXPERT INVITÉ. Le secteur du tourisme a été celui qui a le plus souffert de la pandémie.

L’éclipse totale a eu un impact positif sur le tourisme des Cantons-de-l’Est

Tourisme Cantons−de−l’Est fait état d’au moins 55 000 visiteurs de l’extérieur de la région seulement le 8 avril.

À la une

Il faut concentrer les investissements en R-D, dit le Conseil de l’innovation du Québec

L’État devrait davantage concentrer les investissements en R-D dans certains secteurs, selon le Conseil de l’innovation.

1T: Meta dépasse les attentes avec 12,4G$US de profits

16:31 | AFP

Le marché est enthousiasmé par les perspectives du groupe américain dans l'IA.

1T: Rogers annonce une chute de 50% de son bénéfice

Mis à jour à 13:45 | La Presse Canadienne

L'entreprise a dû faire face à des coûts plus élevés liés à ses efforts d'acquisition et de restructuration de Shaw.