L'accroissement des inégalités menace les investisseurs

Publié le 29/05/2015 à 22:19

L'accroissement des inégalités menace les investisseurs

Publié le 29/05/2015 à 22:19

Par François Normand
Dans une récente tribune dans le Wall Street Journal, l'investisseur Warren Buffet affirme que la montée des inégalités tient essentiellement au progrès technique, qui fait en sorte qu'il faut des gens de plus en plus qualifiés pour occuper plusieurs emplois.

Bref, aucun complot du grand capital n'est à l'origine de l'augmentation de l'écart de revenus entre les riches et les pauvres, explique Warren Buffet. «Les pauvres ne sont certainement pas pauvres parce que les riches sont riches», écrit-il.

En fait, les causes de l'accroissement des inégalités sont multiples, selon l'OCDE.

- la mondialisation a provoqué la délocalisation de millions d'emplois de la classe moyenne relativement bien payés des pays riches vers les économies émergentes comme la Chine ou l'Inde.

- la déréglementation financière a permis aux financiers de gagner des salaires de plus en plus astronomiques.

- les nouvelles technologies ont profité aux personnes les plus éduquées, la plupart du temps dans les sciences et en informatique.

- les besoins changeants de l'économie ont amené plusieurs entreprises à recourir davantage aux travailleurs à statut précaire.

À ces causes, il faut aussi ajouter le déclin des syndicats, qui a réduit le rapport de force des travailleurs vis-à-vis du patronat, selon une récente étude du Fonds monétaire international (FMI).

Et maintenant, comment réduire ces inégalités ?

Selon l'OCDE, il faut des politiques pour améliorer la place des femmes sur le marché du travail et des mesures pour renverser l'augmentation des emplois de mauvaise qualité.

La réduction des inégalités passe aussi par un meilleur accès à l'éducation et par une meilleure redistribution de la richesse, notamment par une fiscalité plus progressive, soulignent les spécialistes.

Toutes ces mesures favoriseraient la croissance économique, et réduiraient les risques des investisseurs à long terme.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À suivre dans cette section

À la une

Le Québec doit déjà se préparer à la prochaine pandémie

22/01/2021 | François Normand

ANALYSE - On a recensé l’éclosion de plus de 300 maladies infectieuses dans le monde entre 1940 et 2004, dont l'Ebola.

Bourse: les indices de Wall Street terminent en ordre dispersé

Mis à jour le 22/01/2021 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le resserrement des mesures sanitaires dans le monde pèse sur les marchés.

Titres en action: Alphabet, Intel, Nuvei

Mis à jour le 22/01/2021 | LesAffaires.com et AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.