Justin Trudeau réitère l'importance d'un ALÉNA tripartite

Publié le 20/07/2018 à 14:52

Justin Trudeau réitère l'importance d'un ALÉNA tripartite

Publié le 20/07/2018 à 14:52

Par La Presse Canadienne

[Photo: 123rf.com]

Le premier ministre Justin Trudeau affirme que le Canada privilégie toujours la conclusion d’un accord tripartite sur le libre-échange nord-américain, malgré les rumeurs d’entente bilatérale entre les États-Unis et le Mexique.

Selon M. Trudeau, l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) reste la meilleure option pour assurer la prospérité des travailleurs dans les trois pays.

Cependant, le président américain, Donald Trump, et son secrétaire à l’Agriculture, Sonny Purdue, ont tous deux affirmé, plus tôt cette semaine, qu’une entente avec le Mexique pourrait survenir en premier et exclure le Canada.

Lors d’un entretien à la radio, le secrétaire à l’Économie du Mexique, Ildefonson Guajardo, a indiqué cette semaine qu’il serait à Washington d’ici jeudi pour reprendre les négociations de l’ALÉNA avec des responsables.

M. Trudeau a indiqué que les discussions entre les États-Unis et le Mexique se poursuivaient, sans donner davantage de détails. Des fonctionnaires ont précisé qu’il n’existait aucun plan immédiat prévoyant que la ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, se rende à Washington la semaine prochaine.

Le bureau de Mme Freeland affirme que la ministre et ses homologues aux Finances et au Commerce international, Bill Morneau et Jim Carr, visiteront Mexico mercredi pour rencontre le président élu Andres Manuel Lopez Obrador et son équipe.

 

À la une

Comment restructurer les dettes de mon petit café et éviter la faillite?

Il y a 32 minutes | WelcomeSpaces.io

LE COURRIER DE SÉRAFIN. Voici cinq options de restructuration de dettes pour aider à naviguer dans ces eaux troubles.

Tu fais toujours tes impôts à la dernière minute?

23/04/2024 | lesaffaires.com

Voici 5 articles pour qu'à la hâte, aucun crédit d'impôt ne t'échappe.

1T: Rogers annonce une chute de 50% de son bénéfice

Mis à jour il y a 31 minutes | La Presse Canadienne

L'entreprise a dû faire face à des coûts plus élevés liés à ses efforts d'acquisition et de restructuration de Shaw.