Joe Biden dévoile ses relevés d'impôts

Publié le 29/09/2020 à 14:56

Joe Biden dévoile ses relevés d'impôts

Publié le 29/09/2020 à 14:56

Par AFP

(Photo: Getty Images)

Joe Biden a rendu publiques ses feuilles d’impôts pour l’année 2019 mardi, à quelques heures du débat présidentiel contre Donald Trump, alors que ce dernier est visé par des révélations explosives de la presse sur sa situation fiscale.

Les documents, mis en ligne sur le site internet du candidat démocrate à la Maison Blanche, montrent que M. Biden et sa femme ont payé 299 346 dollars d’impôts fédéraux l’année dernière.

Dimanche, le New York Times avait révélé que le milliardaire Donald Trump, qui refuse de publier ses feuilles d’impôts depuis son élection, n’avait payé que 750 dollars d’impôts à l’État fédéral en 2016 et en 2017.

En juillet 2019, M. Biden avait déjà diffusé ses déclarations d’impôts pour 2016, 2017 et 2018 pendant les primaires démocrates qu’il a finalement remportées.

Sa colistière, la sénatrice Kamala Harris, a également diffusé sa feuille d’impôts pour 2019. Elle était redevable de 1,1 million de dollars.

La situation fiscale de M. Trump devrait être au cœur des attaques de son adversaire lors du débat qui les oppose mardi soir à Cleveland. 

Selon le New York Times, l’ancien magnat de l’immobilier a utilisé des mécanismes d’optimisation fiscale auxquels ont recours grandes fortunes et multinationales américaines.

S’il a dénoncé « des informations bidon » du quotidien, le président républicain s’est obstinément refusé à confirmer ou infirmer les chiffres désormais publics.

À la une

COVID-19 : François Legault demande quatre semaines d'efforts de plus

Mis à jour à 17:50 | Denis Lalonde

Le Défi 28 jours devient un «Défi 56 jours».

On a testé l'iPad Air d'Apple

Apple lance un nouvel iPad Air cet automne. On l'a mis à l'essai. Voici ce qu'on en pense.

Facebook met un pied dans le monde du jeu vidéo à la demande

15:41 | AFP

«Nous débutons avec des jeux mobiles développés spécifiquement pour les téléphones intelligents», explique-t-on.