Mexico freinera les exportations d'acier vers les États-Unis

Publié le 05/11/2020 à 10:59

Mexico freinera les exportations d'acier vers les États-Unis

Publié le 05/11/2020 à 10:59

Par AFP
Des tuyaux d'acier

Ce régime de surveillance des exportations vise à empêcher le transbordement de produits d'autres pays via le Mexique. (Photo: 123RF)

Le Mexique s’est engagé à exercer une surveillance étroite pour empêcher les exportations aux États-Unis de l’acier d’un pays tiers via son territoire, en échange de lequel Washington maintient le libre-échange dans ce secteur, a annoncé jeudi le bureau du représentant américain au commerce.

L’USTR souligne que les deux pays, partenaires avec le Canada au sein d’un accord de libre-échange nord-américain (ACEUM), sont parvenus à conclure « avec succès » des consultations sur la question de transbordement de l’acier.

Ce régime de surveillance des exportations vise à empêcher le transbordement de produits tels que les tuyaux, les tubes et produits semi-finis en acier de Chine et d’autres pays vers les États-Unis via le Mexique. 

Les échanges commerciaux entre le Mexique et les États-Unis ne sont soumis à aucun droit de douane en vertu de l’accord trilatéral avec le Canada.

Certains pays expédient leurs produits au Mexique avant que celui-ci ne les renvoie aux États-Unis, une manière de contourner les droits de douane.

Les exportateurs mexicains d’acier ne pourront plus exporter librement les produits de ce secteur. Ils devront probablement obtenir une autorisation préalable.

« Le Mexique établira un régime de surveillance strict pour les exportations de tôles et de noyaux de transformateurs électriques non nord-américains », indique l’USTR dans son communiqué.

Depuis octobre, « le Mexique surveille de près les expéditions de ces produits vers les États-Unis », ajoute-t-il.

En conséquence, les importations en provenance du Mexique ne seront soumises à « aucune mesure d’ajustement », en d’autres termes elles ne subiront pas de droits de douane.

À la une

5G de Huawei: Ottawa annoncera sa décision «prochainement»

Le ministre François-Philippe Champagne dit que la décision s’appuiera sur des impératifs liés à la sécurité nationale.

À l'aube d'une nouvelle ère avec la 5G

Édition du 19 Janvier 2022 | Emmanuel Martinez

La 5G est à nos portes. Votre entreprise est-elle prête pour ce bouleversement ?

Une start-up montréalaise s’envole grâce aux Émirats arabes unis

Il y a 24 minutes | Emmanuel Martinez

La start-up montréalaise C3RiOS Systems voit le jour grâce aux Émirats arabes unis.