Toutes les transactions sont suspendues sur la Bourse de Tunis

Publié le 19/01/2011 à 10:27, mis à jour le 18/10/2013 à 12:59

Toutes les transactions sont suspendues sur la Bourse de Tunis

Publié le 19/01/2011 à 10:27, mis à jour le 18/10/2013 à 12:59

Par La Presse Canadienne

Le Conseil du marché financier (CMF) a annoncé mercredi sa décision de suspendre toutes les transactions sur la Bourse de Tunis ainsi que l'ensemble des opérations de souscriptions et de rachats portant sur les organismes de placement collectifs en valeurs mobilières (OPCVM).

Le CMF précise dans un communiqué diffusé par l'agence de presse officielle TAP que cette décision est une mesure préventive prise mardi afin de protéger l'épargne investie en valeurs mobilières, produits financiers négociables en bourse et tout autres placements donnant lieu à appel public à l'épargne.

Il ajoute que les modalités pratiques de reprise des transactions boursières seront annoncées par avis de la Bourse de Tunis dès la levée de la suspension. La reprise des opérations de souscription et de rachat portant sur les OPCVM sera décidée par le CMF après concertation avec les gestionnaires et les dépositaires, dit encore le communiqué.

Contacté par téléphone, Mohamed Ferid Kobbi, président du CMF, a précisé à la TAP que les transactions boursières s'étaient poursuivies à un rythme normal, avec une tendance à la baisse observée à partir de la semaine dernière. Ainsi, la bourse de Tunis a enregistré lundi 10 janvier et dès l'ouverture de la séance une baisse évaluée à la mi-journée à -3,57 pour cent.

Ce mouvement de baisse a concerné l'intégralité des valeurs cotées en bourse, notamment le titre BT (Banque de Tunisie) qui accusait avant la suspension des transactions -6,04 pour cent (11,340 dinars l'action), selon le Tustex (site Web de la bourse de Tunis).

Les indices sectoriels ont ainsi fait la course à la baisse, selon le site. Le secteur bancaire a, pour sa part, connu des replis de -4,37 pour cent et -4,02 pour cent. Les sociétés industrielles et de biens de consommation ont connu des baisses évaluées respectivement à -2,62 pour cent et -3,18 pour cent.

 

 

 

À suivre dans cette section

À la une

Bâtisseur d'une PME, si vous ne voulez pas partir, lisez cela

Il y a 39 minutes | Sylvie Huard

BLOGUE INVITÉ. Donner les rênes de l’entreprise familiale à la relève ne se fait pas en claquant des doigts.

COVID-19: de l'aide pour les start-ups!

08:00 | Jean-François Venne

DÉFI START-UP. Si les gouvernements n'avaient pas aidé les start-ups, nombreuses sont celles qui n'auraient pas survécu.

Voici comment vous inscrire au DĂ©fi Start-Up

10:50 | Les Affaires

Pour participer au Défi Start-Up, rien de moins compliqué.