Libye: l'aviation frappe les positions rebelles du port pétrolier de Ras Lanouf

Publié le 07/03/2011 à 10:46, mis à jour le 18/10/2013 à 09:07

Libye: l'aviation frappe les positions rebelles du port pétrolier de Ras Lanouf

Publié le 07/03/2011 à 10:46, mis à jour le 18/10/2013 à 09:07

Par La Presse Canadienne

L'aviation libyenne a lancé lundi un raid aérien sur des positions rebelles autour du port pétrolier stratégique de Ras Lanouf, afin d'empêcher les opposants au colonel Kadhafi d'avancer vers Tripoli, la capitale.

Les insurgés présents dans le secteur ont affirmé qu'ils pouvaient lutter contre "les roquettes et les chars" des unités terrestres de Kadhafi, mais pas si le "Guide" de la révolution avait recours à l'aviation. "Nous ne voulons pas une intervention militaire étrangère, mais nous voulons une zone d'exclusion aérienne", a déclaré l'un des combattants, Ali Souleimane.

La frappe aérienne de lundi sur Ras Lanouf, dans le golfe de la Grande Syrte, a été menée, sans faire de victimes, au lendemain de pilonnages des forces pro-Kadhafi destinés à contrer la rapide avancée des insurgés.

Mohamad Samir, un colonel qui combat aux côtés des forces d'opposition, a expliqué qu'elles attendaient des renforts en provenance de l'Est. "Les ordres sont de rester ici et de garder la raffinerie", a souligné Ali Souleimane, à l'un des contrôles établis autour de Ras Lanouf.

La Libye semble désormais glisser vers une guerre civile qui pourrait durer des semaines, voire des mois.

Les attaques aériennes témoignent de l'inquiétude et de la volonté de Tripoli de contrôler l'avancée des rebelles en direction de Syrte, bastion de Mouammar Kadhafi, au pouvoir depuis 1969. La prise de la ville doperait les forces d'opposition et lèverait un obstacle majeur dans leur progression vers les portes de la capitale libyenne.

À suivre dans cette section

À la une

Bâtisseur d'une PME, si vous ne voulez pas partir, lisez cela

Il y a 7 minutes | Sylvie Huard

BLOGUE INVITÉ. Donner les rênes de l’entreprise familiale à la relève ne se fait pas en claquant des doigts.

Consigne: reprise des contenants le 8 juin sauf sur l'île de Montréal

La reprise de ces contenants sur l’île de Montréal prendra quant à elle effet le 22 juin.

À surveiller: Banque Royale, Québecor et Gildan

Que faire avec les titres de Banque Royale, Québecor et Gildan