Le Maroc, porte d'entrée du marché africain


Édition du 30 Juin 2018

Le Québec voit de plus en plus le Maroc dans sa soupe. C'est pourquoi le gouvernement Couillard ouvrira un bureau de représentation à Rabat, afin de profiter du dynamisme de ce pays francophone, où le gouvernement local et les multinationales investissent massivement. Le Maroc ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Le Canada et l'Éthiopie négocient un accord sur les investissements

Ce genre d'entente peut nécessiter plusieurs années à se mettre en place.

Le premier ministre Trudeau amorce un voyage officiel en Afrique

Le Canada doit repenser ses politiques à l'égard de l'Afrique et proposer une nouvelle stratégie pour ce continent.

À la une

Les entreprises doivent se préparer à l’indépendance de l’Écosse

14/05/2021 |

ANALYSE. La victoire des indépendantistes le 6 mai et le Brexit favorisent une victoire du «oui» lors d'un référendum.

Charl-Pol: loin des grosses mains de Jos Tremblay

14/05/2021 | Emmanuel Martinez

L’entreprise Charl-Pol, de Saguenay, a cent ans.

CPQ: la pandémie n'a pas gommé la pénurie de main-d'oeuvre

Mis à jour le 12/04/2021 | Catherine Charron

L'immigration est la solution que souhaitent privilégier les entreprises sondées.