Bombardier construira une usine au Maroc

Publié le 16/11/2011 à 11:21, mis à jour le 17/10/2013 à 21:43

Bombardier construira une usine au Maroc

Publié le 16/11/2011 à 11:21, mis à jour le 17/10/2013 à 21:43

Par La Presse Canadienne

Bombardier Aéronautique a annoncé mercredi son intention d'investir 200 millions $ US sur huit ans pour établir une usine de fabrication au Maroc.


Les installations, qui seront érigées par phases à compter de l'an prochain, effectueront dans un premier temps l'"assemblage partiel de structures simples", lesquelles seront précisées au cours des prochains mois. La production doit débuter en 2013.


D'ici 2020, Bombardier Aéronautique prévoit que 850 employés qualifiés travailleront dans l'usine, dont l'emplacement exact n'a pas été rendu public.


Dans un communiqué, l'avionneur montréalais a tenu à indiquer qu'il ne s'attendait pas à ce que cette expansion en Afrique du Nord ait une "incidence" sur les effectifs de ses usines actuelles, qui sont situées au Canada, aux États-Unis, au Mexique et en Irlande du Nord.


Le président et chef de l'exploitation de Bombardier Aéronautique, Guy Hachey, a expliqué que le Maroc avait été retenu en raison de sa structure de coûts concurrentielle à l'échelle internationale, de sa proximité avec l'Europe et de l'engagement du gouvernement du pays à développer l'industrie aéronautique.


En fin de matinée, mercredi, l'action de Bombardier s'échangeait à 4,36 $, en hausse de 1,2 pour cent, à la Bourse de Toronto.


PLUS: Bombardier, toujours plus d'emplois... au Mexique


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Lufthansa Technik créera un maximum de 50 emplois à Montréal d'ici 2021

Son projet prévoit aussi la mise en place d’un atelier d’inspiration allemande

Ferroviaire: Bombardier sur la défensive

14/02/2019 | Martin Jolicoeur

Malgré tout, Bombardier Transport n'a pas de problèmes systémiques, se défend la direction.

À la une

Du numérique à la brique: le virage de BonLook

Découvrez pourquoi l'entreprise a décidé d'ouvrir plus d'une trentaine de points de vente physiques.

Du numérique à la brique: la transition de Frank and Oak

17/04/2019 | Catherine Charron

Voici pourquoi l'entreprise a pris la décision d'ouvrir des points de vente physiques.

Le taux directeur demeure inchangé à 1,75%

Mis à jour à 11:25 | La Presse Canadienne

Sa révision à la baisse de la croissance fait suite au brusque ralentissement de l’économie canadienne à la fin de 2018.