Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Plus de femmes ont perdu leur emploi pendant la pandémie

La Presse Canadienne|26 mai 2021

Plus de femmes ont perdu leur emploi pendant la pandémie

Pendant toute une année pandémique les femmes représentaient 53,7 % des pertes d’emplois d’une année à l’autre. (Photo: Matteo Jorjoson pour Unsplash)

Un nouveau rapport de Statistique Canada indique que les femmes ont été systématiquement plus marquées par les pertes d’emplois attribuables à la pandémie.

Pendant toute une année pandémique, de mars 2020 à février 2021, les femmes représentaient 53,7 % des pertes d’emplois d’une année à l’autre. 

Statistique Canada a constaté que dans le secteur des services, les pertes d’emploi étaient anormalement élevées chez les petites entreprises (PME), et que les femmes employées au sein des PME étaient plus durement touchées que leurs homologues masculins.

Le rapport souligne que les femmes employées dans les PME représentaient 23,6 % de l’emploi total avant la COVID-19, mais comptaient pour 37,9 % de la baisse de l’emploi d’une année à l’autre; pour leurs homologues masculins, ces proportions étaient de 21,9 % et de 23,6 %, respectivement. 

L’agence fédérale ajoute par ailleurs que ces écarts pourraient aussi être attribuables, entre autres, aux responsabilités familiales, « surtout dans le contexte des fermetures forcées des garderies et des écoles dans plusieurs provinces pendant la pandémie ». 

Statistique Canada avance aussi une autre explication possible: les programmes de soutien du gouvernement, comme la Prestation canadienne d’urgence, peuvent avoir modifié les décisions de travail des particuliers, surtout des femmes, à l’extrémité inférieure des salaires. 

« Bien que ces politiques aient maintenu le bien-être des familles canadiennes, elles ont contribué à retarder la reprise de l’emploi, lit-on dans le rapport. Une analyse plus approfondie est donc nécessaire pour déterminer l’incidence à long terme de ces politiques sur l’emploi. »