Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

L’effet multiplicateur des importantes mises à pied

Catherine Charron|Mis à jour le 26 avril 2024

L’effet multiplicateur des importantes mises à pied

Les employés performants mis à pied entraineront dans leur sillage d'autres brillants collègues. (Photo: Campaign Creators pour Unsplash)

RHéveil-matin est une rubrique quotidienne où l’on présente aux gestionnaires et à leurs employés des solutions inspirantes pour bien commencer leur journée. En sirotant votre breuvage préféré, découvrez des astuces inédites pour rendre vos 9@5 productifs et stimulants.


RHÉVEIL-MATIN. Il y a fort à parier que davantage de gens ont quitté les organisations qui ont fait l’annonce d’importantes mises à pied au cours des dernières semaines, d’après une chercheuse de l’Université de la Colombie-Britannique.

Si on se fie aux résultats de son enquête publiés dans l’Academy of Management Journal en janvier 2023, le nombre réel serait vraisemblablement deux fois plus substantiel que celui prévu par les équipes de direction.

Et si ces coupes pour des raisons pécuniaires ne semblent pas avoir honoré le travail acharné des employés performants, les chances que d’autres salariés talentueux leur emboitent le pas sont d’autant plus grandes.

«Cet effet boule de neige» est tiré d’une analyse du taux de roulement de 1620 détaillants pendant 22 mois menée par Sima Sajjadiani, de l’Université de la Colombie-Britannique, et de John Kammeyer-Mueller et Alan Bension, tous deux de l’Université du Minnesota. Ils se sont penchés sur trois types de départ: les congédiements, les mises à pied massives et les démissions volontaires.

Toutes ces fins de parcours ne génèrent pas le même genre de désistements subséquents, surtout parmi les employés brillants.

Par exemple, lorsqu’une personne est renvoyée car sa performance plombe celle du reste de l’équipe, ça a tendance à fidéliser ses collègues qui n’ont plus à jongler avec cette «pomme pourrie», rapporte Sima Sajjadiani. Or, les autres travailleurs qui n’atteignent pas leurs objectifs, eux, sont plus enclins à quitter l’entreprise de leur plein gré par la suite.

Toutefois, lorsque des employés qui apportent une valeur ajoutée font partie de ceux qui se font remercier simplement pour des raisons pécuniaires, le lien de confiance entre le patron et les salariés épargnés par ce coup de sabre s’effrite. Et, encore une fois, c’est chez leurs coéquipiers «de qualité», ceux qui leur ressemblent, qu’on observe une vague de départ.

«Les travailleurs constatent que même les employés les plus performants perdent leur emploi. Cela montre que l’entreprise ne respecte pas son contrat moral avec les travailleurs les plus performants, qui ont travaillé dur en pensant qu’ils seraient protégés en cas d’événements tels que des licenciements», dit la chercheuse dans un résumé de son étude.

 

Fidéliser vos coéquipiers performants restants

C’est pourquoi les auteurs de l’étude Who is Leaving and Why? The Dynamics of High-Quality Human Capital Outlfow, encouragent de ne plus uniquement s’intéresser aux raisons qui expliquent le départ d’un salarié lorsque la relation d’emploi se termine.

Les entreprises doivent noter quel genre de collaboratrice cette personne était aux yeux de ses collègues, et qui seront celles et ceux qui resteront dans l’organisation.

Lors d’une vague de mises à pied, la direction doit démontrer que la performance des individus remerciés a pesé dans la balance.

Ainsi, les employés travaillants qui demeureront dans l’équipe sentiront qu’en période de crise, l’entreprise honore sa part du «contrat moral» qui les lie, et qu’elle accorde de l’importance à leurs efforts, ce qui pourrait minimiser les probabilités d’enregistrer des démissions par la suite.

Au moment d’annoncer que de nombreux collègues sont mis à pied, la direction doit aussi s’assurer que le message soit «clair» et fait avec tact.

De plus, les chercheurs ont observé que celles qui offrent de généreuses indemnités de départ ou la chance de se trouver un poste ailleurs dans l’organisation risquent moins de voir leurs précieux joueurs quitter le navire.

 

 

 

Pour ne plus rater ce rendez-vous, recevez votre RHéveil-matin dans votre boîte de courriels!