Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Et si vous appreniez à vos employés à collaborer?

Catherine Charron|Mis à jour le 26 avril 2024

Et si vous appreniez à vos employés à collaborer?

La majorité des employés sondés en 2022 ont été dans un milieu de travail où la collaboration y était «épouvantable». (Photo: 123RF)

RHéveil-matin est une rubrique quotidienne où l’on présente aux gestionnaires et à leurs employés des solutions inspirantes pour bien commencer leur journée. En sirotant votre breuvage préféré, découvrez des astuces inédites pour rendre vos 9@5 productifs et stimulants.


RHÉVEIL-MATIN. Bien que la collaboration soit une des assises de la performance d’une équipe, rares sont les organisations qui investissent dans la bonification de cette compétence, indique-t-on dans le MIT Sloan Management Review.

Dans une étude menée en 2022 auprès de 1100 employés américains, l’autrice du livre «Collabor(h)ate», Deb Mashek, et le chargé de cours au département de psychiatrie de l’Université de Rochester, Dev Crasta, ont constaté que 71% des répondants bossaient de pair avec leurs coéquipiers au moins 41% du temps.

«Ça signifie que dans une semaine de 40 heures de travail réparti sur cinq jours, les gens passent en moyen 3,2 heures quotidiennement à collaborer» illustre Deb Mashek.

Or, pas moins de 72% des personnes sondées ont indiqué avoir été dans un milieu de travail où la collaboration y était «épouvantable».

Développer les aptitudes nécessaires à des échanges fluides ne figure pourtant pas sur la liste des priorités de tous les employeurs de l’échantillon questionné. La moitié des répondants ont passé moins d’une heure à parfaire leurs compétences de collaboration, voire aucune dans le tiers des cas.

Afin d’en maximiser les bienfaits au sein de votre organisation, la docteure en philosophie a identifié six pistes de solutions.

D’abord, rappelez aux membres de votre équipe à quoi ça rime la collaboration, et les répercussions qu’elle a autant sur le bien-être de chaque individu que de l’organisation.

Ensuite, collectez des données, afin d’évaluer à quoi ressemble la culture de collaboration au sein de votre entreprise. Demandez à vos employés comment ils perçoivent leurs échanges avec leur collègue, ce qui caractérise leur pire et leur meilleure relation de travail.

Vous devriez présenter subséquemment les conclusions de cette étude, et inviter les membres de votre équipe à trouver les solutions qui permettront de corriger le tir. Deb Mashek propose plutôt de mener cet exercice anonymement, si vous avez l’impression que certains pourraient éviter de prendre la parole si cette discussion se fait à plusieurs.

Par la suite, offrez des formations afin de parfaire la capacité à collaborer de vos employés. «Dans le cas où un individu nuit régulièrement à la dynamique interpersonnelle de son équipe, envisagez un plan d’amélioration des performances explicitement lié à ses compétences non facultatives», suggère la docteure.

Ne tablettez pas le fruit de vos efforts : pour que leurs retombées soient pérennes, rappelez fréquemment l’importance d’une saine collaboration.

Reconnaissez, par exemple, les bons coups de vos collègues en la matière, notamment en plein milieu d’un projet, afin d’encourager les autres collaborateurs à avoir des échanges productifs et positifs.

 

 

Pour ne plus rater ce rendez-vous, recevez votre RHéveil-matin dans votre boîte de courriels!