Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Valoriser le patient avec Lime Santé

Emmanuel Martinez|Mis à jour le 16 avril 2024

Valoriser le patient avec Lime Santé

Au Québec, on collabore avec 16 établissements de santé», affirme le fondateur de Lime Santé, Francis Robichaud. (Photo: courtoisie)

Lorsque vient le temps d’améliorer le système de santé, l’opinion du patient est souvent négligée.

La start-up Lime Santé remédie à ce problème grâce à sa plateforme logicielle conçue pour récolter et interpréter l’avis de ceux qui reçoivent des soins. Fondée en 2020, elle a rejoint plus 150 000 patients l’an dernier dans quatre provinces et territoire du pays. Elle emploie une vingtaine de personnes.

«Au Québec, on collabore avec 16 établissements de santé, précise son fondateur Francis Robichaud, en entrevue. On est certifié B Corp, donc l’impact social est au cœur de notre mission.»

L’ingénieur informatique, qui a travaillé pour BlackBerry et PetalMD dans le passé, a lancé son entreprise parce qu’il estimait que l’opinion des usagers était cruciale pour améliorer les soins de santé.

«On dépense énormément dans l’optimisation des systèmes, mais même si on dit qu’il faut mettre l’accent sur le patient, son point de vue n’est souvent pas considéré, mentionne-t-il. Je crois qu’on doit voir le patient comme un des piliers fondamentaux afin de trouver des solutions dans le réseau de la santé.»

 

Avec de l’IA

Francis Robichaud s’est dit très surpris du taux de réponse des patients aux courriels et textos envoyés par son entreprise pour obtenir une rétroaction de leur part. Il s’établit à environ 30% alors que cela tournait autour de 5% ou moins avant, selon lui.

«Les patients sont heureux d’offrir leur collaboration, dit-il. Il y a beaucoup de commentaires constructifs.»

Le logiciel de Lime Santé ne fait pas que recueillir et traiter les avis des patients. Grâce à de l’intelligence artificielle, elle effectue un tri et procure des solutions aux établissements de santé qui s’en servent. Par exemple, si des patients déplorent la saleté des salles d’attente, le logiciel peut proposer d’augmenter les fréquences de nettoyage aux gestionnaires des établissements.

«Les commentaires ne sont pas toujours directement liés aux soins, mais ces éléments font néanmoins partie de l’expérience client des patients», note Francis Robichaud.

Puisque les employés du réseau de la santé en ont déjà plein les bras, les services clés en main de l’entreprise de Saint-Augustin-de-Desmaures dans la région de Québec permettent donc d’identifier des problèmes et de suggérer des remèdes sans alourdir le fardeau administratif des cols blancs.

Le ministre de l’Économie et de l’Innovation du Québec a vanté le potentiel de la start-up«Un réseau de la santé efficace passe par des innovations comme la plateforme Lime, qui mise sur les données et l’expérience patient, affirme Pierre Fitzgibbon par communiqué. L’ingéniosité québécoise a le pouvoir de faire évoluer notre système de santé, et la solution proposée par cette entreprise en constitue un bon exemple.»

 

Cap vers les États-Unis

Lime Santé annonce mercredi influx de capitaux de l’ordre de 2,25 millions de dollars provenant d’Investissement Québec, de Desjardins et de firme 3CC | Third Culture Capital. Cet argent lui servira à prendre de l’expansion ailleurs au Canada, ainsi qu’à l’étranger.

Le fonds de capital de risque américain 3CC l’aidera d’ailleurs à effectuer une percée au sud de la frontière.

«On a comme objectif d’aller chercher un client dans la région de Boston cette année, explique le PDG. En plus de nos voisins, on vise la France et la Belgique pour les prochaines années. L’engagement des patients est un changement qui s’opère partout dans les pays de l’OCDE. On entrevoit des occasions commerciales très intéressantes.»