Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Développer le Québec et ses régions, en toute «franchise»

Marie-Pier Frappier|Édition de la mi‑janvier 2019

L'industrie de la franchise fait tourner l'économie du Québec, et plus qu'on ne le croit.

Que l’on pense aux Rôtisseries St-Hubert, à Sports Experts, à Energie Cardio ou au Groupe MTY, l’industrie de la franchise fait tourner l’économie du Québec, et plus qu’on ne le croit. Grâce à une vaste étude réalisée par la firme Raymond Chabot Grant Thornton pour le compte du Conseil québécois de la franchise, en collaboration avec le ministère de l’Économie et de l’Innovation, Fasken et Banque Nationale, le portrait s’éclaircit. L’industrie de la franchise, c’est un chiffre d’affaires de près de 60 milliards de dollars par année, près de 10 % du total des emplois occupés au Québec, soit plus de 405 000 postes directs et indirects, et un taux de croissance annuelle net de 6 % du nombre de franchiseurs enregistrés entre 2013 et 2016. C’est dans les domaines de la restauration, des soins de santé et de l’automobile qu’oeuvrent la majorité des 15 500 points de vente franchisés répartis sur l’ensemble du territoire de la province. L’étude met également en lumière les enjeux auxquels fait face l’industrie comme la pénurie de main-d’oeuvre et l’importance de poursuivre le virage numérique pour s’adapter aux nouveaux besoins de la clientèle et à la concurrence accrue.

5,6 %
Le secteur de la franchise au Québec contribue à 5,6 % du PIB du Québec avec un chiffre d’affaires de 59,4 G$ par année.

Source : Raymond Chabot Grant Thornton