Transformer votre maison en poule aux oeufs d'or?

Publié le 27/05/2015 à 11:47

Transformer votre maison en poule aux oeufs d'or?

Publié le 27/05/2015 à 11:47

La rapide hausse du coût des maisons au cours des cinq dernières années pousse de nombreuses personnes âgées à utiliser la valeur de leur maison soit pour réduire leurs dettes, soit pour améliorer leur train de vie ou faire face à des dépenses imprévues. Et l'un des principaux moyens de le faire est un prêt hypothécaire inversé. Il s'agit d'un type spécial de prêt qui n'exige aucun paiement en intérêt ou capital tant que l'emprunteur vit dans la maison.

À première vue, cela pourrait sembler attrayant. Mais si vous-même ou vos parents envisagez d'avoir recours à un prêt hypothécaire inversé, faîtes bien attention que cela vous convienne vraiment. « Vous devez examiner toutes vos options d'acquisition de capitaux », dit Anthony Windeyer, planificateur financier auprès de la compagnie de Vancouver Prospera Credit Union. « Un prêt hypothécaire inversé pourrait être une option. Mais c'est de l'argent cher, parce que vous payez des intérêts sur les intérêts », ajoute M. Windeyer, faisant référence au fait que l'absence de paiements fait en sorte que les intérêts du prêt s'accumulent sur une base composée. « Dans le contexte de la planification, il faut vous assurer que c'est la meilleure option à choisir selon votre situation financière générale. Elle doit faire partie d'une stratégie appropriée. »

Ces types de mises en garde n'ont pas empêché HomEquity Bank, organisme torontois existant depuis 29 ans et seul fournisseur de prêts hypothécaires inversés au Canada, d'augmenter son volume d'affaires de façon exponentielle. « L'émission de nouvelles hypothèques a augmenté de 23 % en 2014 pour se solder à 309 millions $ », dit Yvonne Ziomecki, vice-présidente principale, marketing et ventes. « Les gens s'adressent directement à nous après avoir vu nos annonces publicitaires ou s'être mis en ligne, où ils reçoivent une recommandation de l'un de nos partenaires, comme les banques ou les courtiers en hypothèques. Nous avons vu augmenter la demande, surtout des consommateurs qui nous appellent. » La banque a un portefeuille de 11 000 hypothèques représentant 1,7 milliard $, soit une hausse par rapport aux 7 600 hypothèques (946 millions $) en 2010.

Mme Ziomecki divise ses clients en quatre groupes. Le premier, qui représente environ 30 % du volume d'affaires, comprend les propriétaires d'une maison qui reçoivent une pension insuffisante pour payer des dettes importantes. « D'une année sur l'autre, le pourcentage des personnes endettées augmente. »

Le deuxième groupe, tout aussi important, veut améliorer son train de vie, en rénovant sa cuisine, par exemple, ou en acquérant une résidence secondaire.

À la une

Bourse: Wall Street clôture en forte hausse, rebond technique dans un marché toujours nerveux

Mis à jour le 02/12/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto enregistre sa meilleure séance en 10 mois.

Un nouveau règlement menace de sortir de Wall Street les sociétés chinoises cotées

02/12/2021 | AFP

La SEC avait averti les sociétés chinoises cotées à Wall Street qu’elles devaient respecter leurs obligations.

Titres en action: Toyota, Severstal, Banque TD, Banque CIBC

Mis à jour le 02/12/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.