Retraite: faut-il obliger les travailleurs à épargner ?

Publié le 11/01/2011 à 14:34, mis à jour le 11/01/2011 à 17:10

Retraite: faut-il obliger les travailleurs à épargner ?

Publié le 11/01/2011 à 14:34, mis à jour le 11/01/2011 à 17:10

Par La Presse Canadienne

[Photo : Bloomberg]

Pour éviter une chute du niveau de vie, l'Etat doit contraindre les citoyens à épargner en prévision de leur retraite, conclut un rapport signé Claude Castonguay rendu public mardi.

Intitulé "Le Point sur les pensions", le rapport présenté par le Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO), constate que plus de 60 pour cent des travailleurs ne pourront maintenir leur niveau de vie une fois à la retraite.

Pour corriger la situation, l'étude recommande de repousser l'âge de la retraite pour les travailleurs qui le souhaitent et, surtout, de rendre obligatoire l'épargne par le biais d'un régime de type REER.

Ainsi, les travailleurs de 35 ans et plus qui ne participent pas à un régime d'employeur seraient tenus de cotiser cinq pour cent de leur revenu de travail.

Par exemple, pour un revenu annuel de 50 000 dollars, la contribution serait de 2500 $.

Les sommes accumulées dans les comptes personnels seraient immobilisées et les retraits ne seraient permis que pour des motifs exceptionnels, tels l'acquisition d'une habitation.

"C'est une nouvelle contribution pour les citoyens, certes, mais les cotisations seraient déductibles d'impôt", a expliqué M. Castonguay en entrevue à La Presse Canadienne.

"Et c'est aussi une question d'équité. Celui qui décide de ne pas se préparer pour la retraite et qui compte sur l'Etat pour le soutenir agit de manière inéquitable envers ceux qui sont prévoyants et qui épargnent", a poursuivi l'auteur du rapport d'une quarantaine de pages.


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Bombardier recule en Bourse après la vente de sa division ferroviaire à Alstom

L’annonce d’une transaction avec Alstom marquait la fin du redressement de Bombardier entamé il y a cinq ans.

Train: une coalition d’entreprises demande à Ottawa de régler la crise

Une vingtaine de grandes entreprises dont ArcelorMittal, J.D. Irving et Maple Leaf pâtissent du blocage ferroviaire.

Plus d'un milliard de marchandises bloquées au Québec

17/02/2020 | François Normand

«Une grosse entreprise manufacturière canadienne devra bientôt ralentir ou fermer des chaînes de production.» - MEQ