Rembourser votre hypothèque ou cotiser au REER?

Publié le 20/02/2015 à 09:19

Rembourser votre hypothèque ou cotiser au REER?

Publié le 20/02/2015 à 09:19

Par Stéphane Rolland

Vaut-il mieux investir ou effectuer un remboursement additionnel à votre hypothèque? Avec des taux à un creux historique, les chances que vous obteniez un meilleur rendement avec vos placements sont nettement plus élevées, tranche Jamie Golombek, directeur gestionnaire de la planification fiscale et successorale à la CIBC.

«Même si vous risquez de dormir mieux la nuit, vous ne vous aiderez pas en vous précipitant pour rembourser votre dette hypothécaire tandis que les taux d’intérêt ont touché le fond du baril, prévient M. Golombek. Si vous êtes capables d’accepter un certain niveau de risque et avez un horizon assez grand avant la retraite, vous pourriez obtenir d’importants bénéfices en investissant dans votre CELI ou votre REER. »

La logique qui sous-tend cette recommandation est que vous obtiendrez un meilleur rendement à la Bourse qu’avec les intérêts sauvés des mains de votre institution financière. Dans un contexte où les taux hypothécaires sont à un taux creux de 60 ans, obtenir un rendement plus élevé avec ses placements devient plus aisé. 

M. Golombek donne l’exemple d’un épargnant qui épargnerait 2 500$ annuellement et se demanderait quoi faire de cette somme. Il fait ses calculs avec un rendement annuel de 6% à long terme et un prêt hypothécaire de 3%.

À un taux marginal d’imposition stable de 30%, vous payerez 85 000$ de moins en intérêt sur un horizon de 30 ans. Un placement dans votre CELI ou votre REER (aucune différence entre le deux puisque le taux d’imposition resterait le même avant et après la retraite) aurait créé pour 146 700$ en valeur. 

L’avantage deviendrait encore plus considérable, si votre taux d’imposition marginale passait de 30% à 20% au moment de la retraite. Avec les mêmes taux, l’épargnant épargnerait toujours 85 000$ en intérêt sur son prêt hypothécaire, toujours sur une période de 30 ans. Le placement CELI créerait, lui aussi, toujours 146 700$ en valeur. La cotisation REER, quant à elle, deviendrait encore plus avantageuse. Vous épargnerez 167 700$.

Malgré cet important écart, 72% des Canadiens préfèrent rembourser leur hypothèque à l’investissement. Leur principale raison est d’être indépendant financièrement. « La décision de payer votre hypothèque plutôt qu’épargner est une décision émotive qui pourrait faire en sorte de réduire votre qualité de vie à la retraite », prévient M. Golombek.

Suivez-moi sur Twitter @srolland_la


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street rattrapée par l'inquiétude liée à la COVID

Mis à jour à 16:42 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS.

Titres en action: Samsung Electronics, TC Énergie

Mis à jour à 10:59 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Le taux de chômage canadien devrait plafonner à 11% au 2e trimestre

Selon l'OCDE, il devrait dépasser le taux atteint pendant la crise financière.