Pensions : le Canada a besoin de plus d’immigrants, selon le Conference Board

Publié le 14/04/2010 à 10:05

Pensions : le Canada a besoin de plus d’immigrants, selon le Conference Board

Publié le 14/04/2010 à 10:05

Le Canada devra augmenter le nombre d'immigrants qu'il accueille afin d’augmenter sa productivité. Photo : Bloomberg

Le Canada devra augmenter le nombre d'immigrants qu'il accueille de près de 100 000 individus par année afin d’augmenter sa productivité et d'aider les contribuables à soutenir son système de pension, selon le Conference Board du Canada.

C'est que Glen Hodgson, économiste en chef du Conference Board, a lancé lors du plus récent sommet de l'organisme sur le futur des régimes de pension canadiens. Selon lui, le gouvernement doit mettre en place une politique très active d'encouragement à l'immigration afin d'attirer davantage de travailleurs.

Il prédit une croissance anémique de la force de travail canadienne durant les prochaines décennies. Si le Canada se retrouve avec moins de travailleurs actifs, le nombre de gens qui contribuent à des régimes de pension sera en baisse également alors que la quantité de gens qui retireront des sommes de ces mêmes régimes augmentera.

« Nous sommes un vieux pays, nous aurons moins de travailleurs pour alimenter notre système et ça va miner notre économie qui croîtra beaucoup moins rapidement », prédit l'économiste en chef du Conference Board.

Glen Hodgson rappelle que 250 000 immigrants entrent chaque année en moyenne au Canada. C'est toujours insuffisant pour compenser le nombre de retraités et le déficit des naissances au Canada. L'économiste en chef du Conference Board prédit d'ailleurs que l'immigration sera la seule source de croissance de la population en 2030 en la gardant stable à 1%.

Le gouvernement canadien devrait non seulement encourager l'immigration, mais également mettre sur pied des mesures qui favoriseront l'entrée au pays de travailleurs éduqués et spécialisés. Glen Hodgson conseille également d'éviter des politiques qui hausseraient l'âge minimum auquel les travailleurs peuvent accéder à leur régime de retraite afin de retarder leur sortie du marché du travail.

« Nous ne pouvons nous appuyer sur l'excuse de la récession pour repousser la prise de la retraite des travailleurs, explique-t-il. Nous ne pouvons pas non plus nous fier à la reprise pour stimuler encore longtemps notre croissance économique. »

 


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Votre chaîne d'approvisionnement peut-elle résister aux virus?

22/02/2020 | François Normand

ANALYSE - Les chaînes d'approvisionnement sont vulnérables. Voici trois stratégies pour réduire les risques de rupture.

Titans techno: un peu trop tôt pour parler de fièvre

BLOGUE. Les parallèles avec la bulle dot-com de 2000 se multiplient. Voici quelques repères.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

22/02/2020 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.