Nettoyage de votre portefeuille : à faire et à ne pas faire

Publié le 05/02/2015 à 09:00

Nettoyage de votre portefeuille : à faire et à ne pas faire

Publié le 05/02/2015 à 09:00

Si vous avez de multiples avoirs jouant le même rôle au sein de votre portefeuille et que vous envisagez de faire des coupures, il vaut la peine de se livrer à une comparaison directe. Une des façons les plus rapides de le faire est par la Cote des analystes Morningstar, soit la Cote étoile pour les actions et le système de médailles pour les fonds. Ces cotes sont destinées à fournir une évaluation prospective des perspectives d'un titre. Bien entendu, vous pouvez avoir de bonnes raisons de vous accrocher à des titres qui n'ont pas la cote; par exemple, cette action cotée 2 étoiles que vous détenez dans votre compte imposable peut avoir un coût de base très faible, ou votre fonds à petite capitalisation coté Neutre peut être la seule option à petite capitalisation de votre régime de retraite. Toutefois, les cotes fournissent un point de départ sensé dans ce processus.

À ne pas faire : Se focaliser exclusivement sur les rendements passés

Si vous trouvez des avoirs qui font double emploi et que vous comparez leur valeur, prenez garde de ne pas trop vous focaliser sur les rendements passés. Malgré la volatilité récente, le marché a récompensé la prise de risque depuis qu'il a commencé à se rétablir au début de 2009. S'ils attachent une importance exagérée à des placements dont les rendements respirent le bonheur, surtout sur les périodes de trois et cinq ans qui viennent de s'écouler, les investisseurs peuvent involontairement faire pencher leurs portefeuilles vers des placements à risque et volatilité plus élevés.

Pour éviter ce piège, assurez-vous que vos recherches incluent une évaluation du profil de risque de chaque placement. Observer les rendements de 2008 est un bon point de départ; vous pouvez aussi jeter un œil sur les ratios de capture à la hausse et à la baisse des fonds pour voir exactement à quel oiseau vous avez affaire. Les rapports d'analystes Morningstar ont aussi pour objectif d'aborder les risques dont s'accompagne potentiellement chaque placement. Et si vous cherchez le point de données qui a le plus grand pouvoir prévisionnel pour les rendements d'un fonds commun, le ratio des frais de gestion est la meilleure façon de vous procurer un ascendant. Vous ne pouvez pas vous tromper beaucoup si vous concentrez vos avoirs sur les placements les moins chers de votre éventail de choix.

À faire : Employer des fonds indiciels et des FNB diversifiés 

Les fonds indiciels et les fonds négociés en bourse diversifiés peuvent être un excellent point de départ (et d'arrivée) pour les investisseurs qui aspirent à un dégraissage. Un seul fonds du marché boursier total, par exemple, participe dans une mesure ou dans une autre aux sociétés à petite et à grande capitalisation et aux actions axées sur la valeur et sur la croissance. Un fonds indiciel général d'obligations ne sera pas aussi exhaustif (il ne comprendra pas d'obligations de pacotille, par exemple), mais il fournira une participation représentative au marché obligataire de qualité supérieure. Par conséquent, il pourrait bien servir d'avoir obligataire unique pour les investisseurs qui en sont encore à une phase d'accumulation. Même si vous détenez aussi des fonds activement gérés, en ancrant votre portefeuille avec des fonds indiciels, vous pourrez éviter de détenir trop d'avoirs et faire baisser le coût moyen de votre portefeuille.

À ne pas faire : Détenir des actions individuelles qui ne vous branchent pas outre mesure

De nombreux investisseurs utilisent des fonds communs ou des fonds négociés en bourse pour le gros de leur portefeuille, tout en conservant une plus petite corbeille d'actions sur le côté. Si tel est votre cas, réfléchissez sur votre comportement et vos résultats passés comme investisseur dans les actions. Si, en règle générale, vous tendez à faire des recherches sur les sociétés que vous choisissez et que cette partie de votre portefeuille en a tiré d'excellents rendements, cela pourrait justifier que vous fassiez des actions individuelles une partie encore plus grande de votre portefeuille qu'actuellement. Mais si vous avez rassemblé un portefeuille d'actions au hasard et que vous n'avez assuré aucun suivi, c'est le moment de vous demander ce que ces petites positions font vraiment pour vous. Si votre position totale est assez petite, cela ne fait qu'encombrer votre portefeuille encore davantage, sans avoir le potentiel de changer fondamentalement vos gains, en bien ou en mal.


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

À surveiller: Couche-Tard, Dollarama et Lightspeed

Que faire avec les titres de Couche-Tard, Dollarama et Lightspeed?

En mars le taux de chômage enregistre sa plus forte hausse

Mis à jour à 09:35 | La Presse Canadienne

L’économie canadienne a perdu 1 011 000 emplois en mars.

COVID-19: préparer le rebond

BLOGUE INVITÉ. Le revers, aussi brutal soit-il, peut vous permettre de rebondir et de revenir plus fort.