La caisse du Régime de pensions du Canada à un sommet

Publié le 17/05/2012 à 17:06

La caisse du Régime de pensions du Canada à un sommet

Publié le 17/05/2012 à 17:06

Par La Presse Canadienne

La caisse du Régime de pensions du Canada (RPC) a atteint un sommet sans précédent en ajoutant 13,4 milliards $ à ses actifs, l'an dernier, alors qu'elle a retiré des fonds des marchés boursiers afin d'accroître sa participation dans le secteur du capital-investissement.

La hausse de 6,6 pour cent reste malgré tout moins importante que celle de 11,9 pour cent réalisée au cours de l'exercice financier 2011.

L'Office d'investissement du RPC a annoncé jeudi que la caisse comptait un actif net de 161,6 milliards $ le 31 mars, date de clôture de l'exercice 2012.

Cette hausse est attribuable à des revenus de placement de 9,9 milliards $ et à des cotisations nettes au RPC de 3,9 milliards $, a précisé l'organisme.

Bien que les marchés boursiers canadiens aient enregistré des baisses au cours du dernier exercice, les placements de l'office sur les marchés boursiers américains et étrangers ainsi que dans les titres à revenu fixe ont affiché des gains.

La caisse a également réalisé des gains sur ses placements privés, notamment les placements en infrastructures et en biens immobiliers.

Le président et chef de la direction de l'Office d'investissement du RPC, David Denison, a estimé que dans l'ensemble, les programmes de placement de l'organisme avaient généré un "excellent rendement" pour l'exercice 2012, malgré des "conditions difficiles" sur les marchés boursiers mondiaux au cours de la dernière année.

L'Office d'investissement du RPC investit, pour le compte de 18 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le RPC n'a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes.

À la une

Main-d'oeuvre: les attentes des chambres de commerce sont grandes

Il y a 36 minutes | Catherine Charron

Elles s'inquiètent aussi des conséquences qu’aura l'endettement des derniers mois sur les PME.

Le patronat veut de l'action de la part d'Ottawa

Mis à jour à 13:53 | Emmanuel Martinez

Suite aux élections fédérales, les associations représentant les entreprises veulent de l'action de la part d'Ottawa.

Le gouvernement libéral appelé à agir rapidement sur différents fronts

Plusieurs organisations et groupes de pressions au pays pressent le gouvernement de se mettre au travail.