CELI: vos questions à 10 000$

Publié le 30/04/2015 à 13:49

CELI: vos questions à 10 000$

Publié le 30/04/2015 à 13:49

Par Stéphane Rolland

Québec n’a pas encore harmonisé le relèvement du plafond. Faut-il attendre avant de maximiser sa cotisation?

Non, vous pouvez faire une cotisation de 10 000$, dès maintenant, sans subir de pénalités de la part de Revenu Québec. Cependant, il est vrai que Québec n’a pas encore décidé s’il exemptera d’impôt les revenus générés sur la tranche de 4500$ de cotisations supplémentaires accordés par le gouvernement conservateur à Ottawa. Les fonctionnaires et le gouvernement analysent la situation, explique-t-on au ministère des Finances et au cabinet du ministre des Finances Carlos Leitão. Autrement dit, vous pouvez maximiser votre cotisation sans risque, mais l’économie d’impôt n’est pas garantie au-delà du seuil de 5500$ de cotisations 2015, pour l’instant. À suivre…

Qu’arrive-t-il si la taille de mon CELI dépasse les 41 000$?

La question revient aux règles de base du CELI. L’espace à l’abri de l’impôt gonflera au-delà de vos droits de cotisations lorsque vos placements s’apprécieront. C’est même la raison d’être du CELI. Donnons l’exemple d’un particulier qui aurait maximisé sa cotisation chaque année pour un total de 41 000$. Aidé par les bons rendements de la Bourse, le particulier voit la valeur de ses placements progresser jusqu’à 60 000$. S’il vend tous les titres de son portefeuille, il peut laisser ses liquidités à l’intérieur du CELI, sans problème. Supposons cette fois qu’il retire les 60 000$ de son CELI en septembre. Il aura récupéré les droits de cotisation de 60 000$ (la valeur totale des cotisations et des gains) à partir de l’année prochaine en plus des nouveaux droits de cotisations. Attention, la règle s’applique malheureusement en sens inverse. Si vous avez cotisé les 41 000$ et que la valeur de votre portefeuille chute à 30 000$, vous ne récupérerez pas l’espace perdu. De plus, vous perdez la possibilité de déclarer une perte en capitale.

À la une

Cinq régions passent en zone orange

Mis à jour le 03/03/2021 | lesaffaires.com

Ce sont régions de la Capitale-Nationale, de Chaudière-Appalaches, de la Mauricie, de l’Estrie, du Centre-du-Québec.

Le Québec pourrait passer au orange, sauf dans le grand Montréal

Les yeux des régions en zone rouge sont ainsi tournés mercredi après-midi vers le premier ministre.

La COVID-19 a fait baisser l'espérance de vie au Québec

La hausse du nombre de décès enregistrés au Québec en 2020 est attribuée à la pandémie de COVID-19.