Accompagnez vos travailleurs vers la retraite


Édition du 20 Septembre 2023

Accompagnez vos travailleurs vers la retraite


Édition du 20 Septembre 2023

Par Charles Poulin

(Photo: 123RF)

IL ÉTAIT UNE FOIS... VOS FINANCES. Plusieurs travailleurs ne savent pas où donner de la tête à l’approche de leur retraite. Le casse-tête de choisir le bon produit de décaissement ne s’est que complexifié depuis deux ans.

Le taux d’endettement à la retraite est plus élevé que pour les générations antérieures, les marchés boursiers sont volatils et les gens vivent un stress financier accru lié à l’inflation importante de la dernière année.

Charles Pépin, directeur de l’expérience du participant de l’équipe d’Épargne-retraite collective de Desjardins, pose une question:pourquoi les employeurs ne donneraient-ils pas un coup de main à leurs employés lorsqu’il est question de retraite?

«Les employeurs ont accès à des actions tangibles qui peuvent permettre de fournir un accompagnement et s’assurer que les gens qui approchent de la retraite ne soient pas laissés à eux-mêmes», estime-t-il.

Voici donc trois conseils pour les employeurs qui pourraient diminuer une partie du stress que causent les finances et la planification à leurs travailleurs en leur apportant une aide précieuse.

 

1. Utilisez votre fournisseur d’épargne collective

Un employeur peut se tourner vers son fournisseur de services en épargne-retraite collective et lui demander d’accompagner ses employés par l’entremise de formations éducatives qui portent sur le régime de retraite offert, souligne Charles Pépin. Les séances permettent de comprendre comment le régime est complémentaire aux autres qui sont offerts, notamment les régimes gouvernementaux.

 

2. Invitez les conjoints

Le stress de la retraite, ce n’est pas seulement votre employé qui le vit. Sa douce moitié se demande elle aussi s’ils auront assez d’argent pour leurs vieux jours et, surtout, quel produit de décaissement privilégier. Invitez les conjoints et conjointes à participer à des séminaires sur le sujet.

«Les séminaires expliquent comment fonctionnent les produits de décaissement, comme le fonds enregistré de revenu de retraite (FERR), le fonds de revenu viager (FVR), la rente ou la prestation variable. Ils analysent ce qui a du sens selon la situation de chacun. Ils sont habituellement très animés parce qu’il s’agit d’un auditoire qui a beaucoup de questions et beaucoup d’intérêt, remarque Charles Pépin. Différencier les produits de décaissement, c’est un défi.»

Les participants ont souvent l’impression qu’ils doivent faire un choix majeur pour toutes leurs économies au premier jour de leur retraite, alors qu’ils ont plutôt seulement besoin de la somme nécessaire pour traverser les 12 prochains mois, observe-t-il. Il faut donc regarder les placements qui ont du sens en fonction de la longévité parce qu’on sera à la retraite pendant 25 ou 30 ans.

Les véhicules de décaissement n’ont pas tous la même flexibilité. Le FERR offre plus de flexibilité qu’un FRV, qui a une limite maximale de retrait annuelle. Il possède une limite minimale de retrait, mais pas de limite maximale, et constitue donc un risque supérieur pour une personne qui n’est pas accompagnée. Il faut s’assurer que le retraité a de l’argent pendant longtemps et aussi maximiser la fiscalité en fonction des autres revenus qu’il reçoit.

«J’ai vu souvent des gens qui pensent qu’ils peuvent tout retirer à la retraite et faire ce qu’ils veulent avec, raconte Charles Pépin. Mais après une séance d’éducation financière, ils changent leur plan de match en fonction des limites de ces montants qui sont accumulés.»

 

3. Aidez-les à comprendre les outils

Si vous êtes comme la majorité des gens, vous ouvrez l’application web de votre régime une seule fois. Puis, vous n’y retournez plus… du moins, pas avant votre retraite.

Ce qui fait que beaucoup n’ont aucune idée comment fonctionnent les outils offerts pour leur faciliter la vie (articles, vidéos explicatifs, calculateurs de revenus de retraite, etc.).

«Les employeurs s’assurent de faire comprendre le régime de retraite, mais beaucoup moins la technologie et les outils qui sont offerts en complément», remarque Charles Pépin.

Il y a certainement, selon lui, de la place pour mettre plus d’accent sur les outils, surtout au fur et à mesure que le personnel avance en âge.

 

 

Abonnez-vous à notre infolettre thématique pour du contenu qui répond à votre réalité:

Finances personnelles — Tous les vendredis

Inspirez-vous des conseils de nos experts en planification financière et de toutes les nouvelles pouvant affecter la gestion de votre patrimoine.

Sur le même sujet

Le visa de votre employé étranger va expirer, que faire pour le garder?

14/06/2024 | WelcomeSpaces.io

LE COURRIER DE SÉRAFIN. Il est crucial de commencer les démarches avant la date d’expiration de son permis de travail.

Choisir entre un fonds commun de placement et un FNB

12/06/2024 | WelcomeSpaces.io

LE COURRIER DE SÉRAFIN. Choisir entre un fonds commun de placement et un FNB dépend de plusieurs facteurs cruciaux.

À la une

7 astuces pour réduire vos frais d'avocats

Il y a 43 minutes | Manuel St-Aubin

EXPERT INVITÉ. Les acteurs judiciaires ont à cœur la mission de rendre justice, même si tout n’est pas parfait.

La course aux stages 2.0

Édition du 22 Mai 2024 | Claudine Hébert

Les cabinets d'avocats ont adapté les 5 à 7 aux nouvelles règles de la société.

L’industrie du droit a besoin de faire les choses autrement

Édition du 08 Mai 2024 | Philippe Jean Poirier

GRANDS DU DROIT. Les cabinets de services juridiques ont été très actifs sur le marché des fusions et acquisitions.