Un bon investisseur doit toujours être prêt à vivre une crise: voici comment faire


Édition du 13 Mai 2020

L'ART D'INVESTIR. «Cette entreprise survivra-t- elle à une récession si un ralentissement économique survenait demain matin ?» Voilà une des questions qui revient constamment lorsque le comité d'investissement de Medici effectue le suivi d'un titre en portefeuille ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Chute des marchés et occasion fiscale!

Édition de Avril 2020 | Annie Boivin

IMPÔTS ET CIE. Voir la valeur de nos placements fondre est toujours insécurisant. Dans un contexte de turbulence...

Coronavirus: lavez-vous les mains!

BLOGUE INVITÉ. Dans des moments comme celui-ci, il est plus important que jamais de séparer les faits de l'hystérie.

À la une

Des copropriétés de plus en plus petites

La taille médiane des nouvelles copropriétés a diminué de plus de 25% en environ 15 ans.

L'ARC reporte la date limite pour les déclarations de sociétés

Il y a 11 minutes | La Presse Canadienne

Les déclarations de revenus des sociétés T2 autrement exigibles en juin, juillet ou août, sont reportées en septembre.

Start-ups: quel a été l’impact de la COVID-19?

10:57 | Jean-François Venne

DÉFI START-UP. Des start-ups ont vu leur modèle d’affaires devenir obsolète en quelques jours à cause de la pandémie.